UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

Un laboratoire de la MSH MOM

image oiseau MOM

  • A la Une

    Approches et méthodes actuelles en Sciences de l'Antiquité (AMASA)

    Nouveau séminaire organisé par Nicolas Genis et Romain Loriol, doctorants au laboratoire, autour de la question "Que faire avec ?" Une image, un chiffre...
    * Premier rendez-vous, lundi 6 octobre 2014, de 13h à 14h
    * Découvrez le programme (.pdf)

  • A LA UNE 

    Un fil d'actualités sur les humanités numériques

    Emmanuelle Morkock propose des billets bi-mensuels présentant une sélection de liens vers des pages web ou ressources en ligne : réflexions, retours d'expériences, parutions d'ouvrages, conseils méthodologiques, appels à contributions ou à propositions...
    Premières livraisons : juin 2014 (1) et (2), juillet 2014


Dernière parution

L’expressivité du lexique médical en Grèce et à Rome

Mélanges offerts au professeur Françoise Skoda
Sous la direction d'Isabelle Boehm et de Nathalie Rousseau

Ouvrages récents

Polyphonia Romana. Hommages à Frédérique Biville

Hommages édités par Alessandro Garcea, Marie-Karine Lhommé, Daniel Vallat. Série Spudasmata 155.1-2 (2 vol.), Olms, Hildesheim, 2013, XX/874 p. ISBN : 978-3-487-15086-4 - 176€.

Isocrate l'Athénien ou la belle hégémonie

Etude des relations internationales au IVe siècle a.C.
par Christian Bouchet (Professeur à l'université de Lyon 3 / HiSoMA)
Collection Scripta antiqua (60). Bordeaux, 2014 - 278 p.   25 €
Trop souvent et trop longtemps considéré comme un intellectuel de bureau, éloigné de la tribune, Isocrate mérite très certainement une étude renouvelée, tant sa pensée politique s’est affirmée, avec force souvent et avec subtilité à l’occasion. Maître de rhétorique, d’abord proche des sophistes, Isocrate a, durant sa très longue vie (436-338), assisté à nombre d’événements qui devaient altérer ou réformer la démocratie athénienne (guerre du Péloponnèse, dissolution de la ligue de Délos en 404/3 et création de la seconde Confédération maritime en 378, guerre des Alliés en 357-355 et ascension de Philippe II de Macédoine dans ces mêmes années 350). Bien présents dans les discours et les lettres du rhéteur, tous ces faits s’ordonnent en fonction de la question sans cesse posée de l’hégémonie athénienne. Pour Isocrate, sa cité aspire légitimement à l’hégémonie, à la prééminence en Grèce, face aux prétentions de Thèbes et surtout de Sparte ; et lorsque les rapports de force deviennent franchement défavorables à Athènes, dans les années 360-350, il envisage une autre forme d’hégémonie, distincte de l’archè. Le vocabulaire de la domination militaire et politique laisse alors la place à un registre plus politique et culturel. C’est ce glissement sémantique qu’analyse le présent ouvrage, ponctué par une traduction nouvelle du Sur la Paix (356/355).
Voir le site de l'éditeur 

Inscriptions grecques et latines de la Syrie XV. Le plateau du Trachôn et ses bordures

par Annie Sartre-Fauriat et Maurice Sartre, Bibliothèque archéologique et historique (BAH), 204, Presses de l’Ifpo, Beyrouth, 2014, ISBN 978-2-35159-395-0, 28 x 22 cm, 730 p., 2 volumes (358 + 392 p.), 80 €.
Le nouveau tome des IGLS regroupe toutes les inscriptions grecques et latines du plateau du Lejā, vaste triangle basaltique au sud de Damas, que les Anciens nommaient le Trachôn, le « Rugueux », ce qui traduit bien son aspect sauvage et désolé. Ces textes illustrent la vie dans l’Antiquité des villages de la région qui sont répartis à la fois sur le pourtour du plateau et sur le plateau lui-même, surtout dans la moitié sud, plus propice aux cultures. Ils appartiennent à tous les genres habituels des inscriptions grecques, consécrations en l’honneur des dieux et déesses, dédicaces en l’honneur des empereurs et des agents impériaux de haut rang (gouverneurs notamment), commémoration de constructions publiques ou privées, épitaphes, bornes milliaires de la route romaine qui le traverse du nord au sud. Une partie avaient été publiés auparavant, trouvés par les voyageurs et savants qui ont parcouru la région depuis le début du XIXe siècle, mais une partie non négligeable sont des inédits découverts par les auteurs des deux volumes lors de leurs nombreuses visites sur le terrain.
Consulter le sommaire
En savoir plus sur le programme des IGLS

Parutions des Sources Chrétiennes

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.

Logo CNRSLogo université Lumière Lyon 2Logo université Jean MonnetLogo ENS Lyon