UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

BERNARD-VALETTE Clémentine

BERNARD-VALETTE Clémentine
Catégorie
Chercheur/enseignant-chercheur associé
Coordonnées

Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07  
Portable : 06 17 55 34 52
E-mail : clementine.valette[at]univ-lyon2[dot]fr

Thèmes de recherche

Histoire des doctrines politiques du haut Moyen-Âge

Thèse soutenue à HiSoMA

« Gouverner le peuple chrétien, édition critique, traduction et commentaires des traités d'instruction des princes d'Hincmar, archevêque de Reims (845-882) »

Directeur de thèse

P. MATTEI

Date soutenance
Samedi, 22. Novembre 2014
Année première inscription en thèse
2008

Les historiens du Haut Moyen-Âge ont mis en lumière le rôle éminent de conseiller et d'autorité joué par l'archevêque Hincmar durant la seconde moitié du neuvième siècle. Hincmar, conseiller de trois générations de rois carolingiens, a eu de multiples occasions de réfléchir sur la pratique du pouvoir dans les royaumes francs issus du partage de Verdun. On peut se rendre compte de la variété de cette réflexion dans le corpus choisi pour la thèse présentée ici : les cinq textes retenus couvrent une période de trente ans et sont adressés à trois rois carolingiens et aux évêques de leurs royaumes. Le De Regis persona et regio ministerio d'abord (années 850), est adressé à Charles le Chauve, puis le De Fide Carolo regi seruanda (875) cherche à éviter l'invasion de Louis le Germanique. L'Instructio ad Ludouicum Balbum (877) règle les questions de la succession de Charles le Chauve, de même que le fait la lettre Ad Carolum III imperatorem de 879 après la mort de Louis le Bègue. Enfin la lettre circulaire envoyée aux évêques (Admonitio altera apud Sparnacum facta) est un ultime essai, en 881, pour guider les pas du jeune roi Carloman après la mort de son frère Louis III. Le travail d'édition critique s'appuie sur les manuscrits existants ainsi que sur les éditions anciennes et vise à renouveler l'édition d'Hincmar dans la Patrologie Latine. Cette édition s'accompagnera d'une traduction en français, ainsi que d'un commentaire à la fois phililogique et historique. Il convient en effet de dégager les assises théoriques de la pensée politique d'Hincmar et les évolutions d'une pensée qui cherche à répondre aux événements plus qu'à faire système.

 

Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon