UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Publications

IGLS 16/2

Annie Sartre-Fauriat et Maurice Sartre, Inscriptions grecques et latines de la Syrie, IGLS XVI, Volume 2 : Suwaydā et la bordure ouest du Jebel al-‘Arab.
La cité antique de SoadaDionysias (Suwaydā’), et la vingtaine de villages qui occupent la bordure nord‑occidentale du Jebel al-‘Arab ont livré de nombreux témoignages de l’Antiquité. Plus de 250 inscriptions grecques et latines, entre le Ier siècle avant notre ère et le VIIIe siècle de notre ère, illustrent les préoccupations et les croyances des populations de ce qui constituait l’Auranitide antique. Invocations et offrandes aux dieux, constructions publiques et privées, honneurs décernés à des citoyens bienfaiteurs, épitaphes, inscriptions chrétiennes citant des versets bibliques ou commémorant la construction d’églises ne sont que quelques exemples de la variété des textes rassemblés dans ce volume.
- sommaire des volumes 1 et 2

IGLS 16/1

Annie Sartre-Fauriat et Maurice Sartre, Inscriptions grecques et latines de la Syrie, IGLS XVI, Volume 1 : Qanawāt et la bordure nord du Jebel al-‘Arab
L’importante cité de Canatha (Qanawāt) et le sanctuaire voisin de Seeia (Sī‘), avec la dizaine de villages qui leur sont proches, ont livré de nombreux témoignages de l’Antiquité. Plus de 300 inscriptions grecques et latines, entre le IIe siècle avant notre ère et le VIIe siècle de notre ère, illustrent les préoccupations et les croyances des populations de l’Auranitide antique. Invocations et offrandes aux dieux, constructions publiques et privées, honneurs décernés à des citoyens bienfaiteurs, épitaphes, inscriptions chrétiennes citant des versets bibliques ou commémorant la construction d’églises ne sont que quelques exemples de la variété des textes rassemblés dans ce premier volume du tome 16, consacré au Jebel al‑‘Arab actuel.
- sommaire des volumes 1 et 2

La Carie antique

Un livre grand public bilingue (anglais/turc) qui paraît ce mois-ci à Istanbul co-édité par Olivier Henry, enseignant-chercheur au laboratoire. Il est composé de 32 contributions rédigées par des spécialistes (internationaux) de la région carienne (archéologues, historiens, philologues, historiens de l'art). La période chronologique concernée débute au néolithique et se termine à l'époque médiévale.
présentation (.pdf)

Langue poétique et formes dialectales dans les inscriptions versifiées grecques

Partie thématique coordonnée par Alcorac Alonso Deniz et Eleonora Santin, dans « Revue de philologie, de littérature et d'histoire anciennes» 2018/2 Tome XCII, ISBN 9782252042779, disponible en ligne sur CAIRN.
Ce dossier rassemble les contributions issues de la journée d’étude « Langue poétique et formes dialectales dans les inscriptions versifiées grecques » qui a eu lieu à Lyon le 15 juin 2018 et que nous avons organisée sous l’égide du Laboratoire HiSoMA et de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée.
Pendant cette rencontre nous avons souhaité nous focaliser sur les aspects linguistiques de la poésie épigraphique, un sujet qui n’a été traité que sous des angles de vue partiels ou dans le cadre d’études de plus large ampleur.

Les voyages d’Hadrien

Sur les traces d’un empereur nomade » est enfin disponible en librairie ! L’essentiel d’un règne passé loin de Rome pour protéger, gouverner et visiter l’Empire. ⁦
Par Dimitri Tilloi D'Ambrosi, chercheur-associé au laboratoire
- sommaire

- son interview réalisée par la Revue Conflits à retrouver sur la chaîne YouTube de la MOM

Qu’ils soient humbles ou illustres, l’histoire romaine regorge de voyageurs ayant parcouru les immensités des routes impériales. Hadrien est probablement le plus célèbre d’entre eux. L’essentiel de son règne s’accomplit loin de Rome, des rives de la Méditerranée jusqu’aux confins du monde. Voyager lui permet d’exercer son pouvoir et d’unifier un Empire à vocation universelle. Ses pérégrinations le conduisent à rencontrer les soldats des frontières et les notables des grandes cités. Savants et lettrés, riches marchands ou simples citoyens des quatre coins du monde : le voyage est propice aux rencontres en tout genre. Au fil de son périple, les villes s’embellissent et les défenses de l’Empire se consolident, sous la protection des dieux. Prince érudit et curieux, il nous invite à redécouvrir les pyramides d’Égypte, à nous émerveiller des splendeurs de la Grèce ou à contempler les ruines de l’antique cité de Troie.
Ce voyage sur les pas d’Hadrien nous permet d’embrasser l’immensité et la vie quotidienne d’un Empire à son apogée, en même temps qu’il nous donne à voir le génie politique et la sensibilité esthétique d’un homme exceptionnel.

Gouverner le monde par l'écrit

L'autorité pontificale en Dalmatie de l'Antiquité tardive à la réforme "grégorienne", Rome, École française de Rome, 2020, 395 p. (BEFAR 386). Ouvrage de Stéphane Gioanni, enseignant-chercheur au laboratoire.
Présentation et résumé
L’extension progressive de l’autorité pontificale en Dalmatie a profité de la longue histoire romaine de cette ancienne province impériale. Les sources révèlent d’abord les ambitions, les contradictions et les échecs de la papauté dans cette région perçue comme une porte d’entrée vers l’espace byzantin, les Balkans et l’Europe centrale. Ce n’est qu’aux Xe-XIe siècles, au moment où se redéfinissent les sphères d’influence dans l’Adriatique, qu’apparaissent les différents volets d’une diplomatie cohérente (légende d’apostolicité attribuant l’évangélisation de la Dalmatie à un disciple de saint Pierre ; obligation de la liturgie latine ; diffusion de l’art roman ; ambassades apostoliques ; conciles sous l’autorité de la métropole de Split ; expansion bénédictine sous l’influence de l’abbaye du Mont-Cassin ; collaboration avec la dynastie croate).
Le serment de fidélité du roi Zvonimir au pape Grégoire VII en 1075, aux portes de l’antique Salone, illustre un volet régional de la réforme « grégorienne » qui renforça la primauté pontificale et le royaume dalmato-croate. Il nous invite à décentrer le regard, à varier les échelles, du local à l’universel, pour mieux saisir la nature politique de cette réforme globale qui inaugure un nouveau rapport au monde.

Les Stromates - Stromate III

Par Patrick Descourtieux, Alain Le Boulluec, Claude Mondésert, Yves Tissot
Due à d’éminents spécialistes, la parution, en août 2020, du Stromate III de Clément d’Alexandrie comme n° 608 de la collection Sources Chrétiennes, vient compléter la publication des sept Stromates (le huitième étant à part), 68 ans après la parution, en 1951, du Stromate I. Il porte sur la licéité du mariage et le sens de la continence, et à ce titre a attiré l’attention notamment de Michel Foucault dans son récent volume posthume Les Aveux de la chair. L’Alexandrin y prône une voie médiane entre deux excès opposés, continence absolue ou comportement débridé, en citant des sources anciennes dont il est parfois le seul à témoigner.

Roman Port Societies

The Evidence of Inscription
Pascal Arnaud, Université Lumière Lyon II et Simon Keay, University of Southampton (eds), Cambridge University Press, 2020.
Présentation et résumé

La réception des Pères grecs et orientaux en Italie (Ve-XVe siècle)

Dir. Bernadette Cabouret, Annick Peters-Custot, Camille Rouxpetel, Paris, Le Cerf, 2020. Après la publication de La Mémoire d'Ambroise de Milan, ce volume constitue le second volet du programme "La mémoire des Pères dans l'Italie médiévale" soutenu par l'EFR.
 

La société de l'Empire romain d'Orient

Ouvrage de Bernadette Cabouret, enseignante-chercheure au laboratoire, aux Presses Universitaires de Rennes.
On peut choisir d’étudier l’Empire romain par le biais des évènements et des grands hommes. Mais on peut aussi s’intéresser aux composantes anonymes de la société : les femmes et les hommes qui ont peuplé villes et campagnes de l’Orient romain sont présentés ici en une période particulière, l’Antiquité tardive. Tous participent à la construction d’une société et d’un
système qui, issus de l’empire romain, s’avèrent suffisamment stables pour fonder peu à peu l’Empire byzantin.
Avec une préface de Maurice Sartre. Sommaire

Pages

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon