UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Hisoma, les rites funéraires dans l'Egypte Gréco-Romaine

Fig.13 Vue de la tombe B1 de la nécropole du pont de Gabbari. Cliché Centre d'Etudes Alexandrines.

Fig.13 Vue de la tombe B1 de la
nécropole du pont de Gabbari. Cliché
Centre d'Etudes Alexandrines.

Les premiers résultats de la fouille de sauvetage effectuée sur une partie de la Nécropole occidentale par le Centre d’Études Alexandrines UMS 1812 du CNRS, Nécropolis 1, sont parus en juin 2001 dans la collection Etudes Alexandrines (vol. 5) publiés sous la direction de Marie-Dominique Nenna et de Jean-Yves Empereur. Ce volume tente d'éclairer, à travers la présentation de quatre tombes, la vie de la nécropole d'une manière globale, en mettant en oeuvre des études complémentaires qui ne s'arrêtent pas à des seules considérations sur l'architecture des tombes, ou aux objets remarquables du mobilier. Il a été tenté de reconstituer la dynamique des transformations successives des tombes (fig. 13), et de considérer l'ensemble des décors, même modestes, et des inscriptions ainsi que les différentes catégories de mobilier (céramique, amphores, terres cuites, lampes, verreries). L'action des anthropologues ne s'est pas confinée à la seule analyse des ossements, mais s'est attachée à reconstituer autant que possible les gestes funéraires et donc une partie du rituel qui s'attachait aux inhumations et aux crémations.

Fig.14 Lit funéraire de la tombe B26 de la nécropole du Pont de Babbari. Dessin Centre d'études Alexandrines, M.-J. Schumacher.

Fig.13 Vue de la tombe B1 de la nécropole du pont
de Gabbari. Cliché Centre d'Etudes Alexandrines.

Un second volume, Nécropolis 2, Etudes Alexandrines vol. 7, est paru en mars 2003. Il est consacré à l’exposé des résultats de deux secteurs de fouille (secteurs 2 et 5) qui met en œuvre architecture, stratigraphie, anthropologie et ensemble du mobilier découvert. Dans la seconde partie, on a réuni des contributions synthétiques consacrées au rôle du lit funéraire (fig. 14) dans les nécropoles alexandrines ainsi qu’à la symbolique des plafonds peints et des exposés plus ponctuels sur des découvertes récentes ou anciennes dans les nécropoles alexandrines, masques de plâtre d’époque impériale, inscriptions chrétiennes, prospection architecturale dans une partie inconnue de la Nécropolis…

Bibliographie

J.-Y. Empereur et M.-D. Nenna (éd.), Nécropolis 1, Études Alexandrines 5, Le Caire, IFAO, 2001. 527 p.

J.-Y. Empereur et M.-D. Nenna (éd.), Nécropolis 2, Études Alexandrines 7, Le Caire, IFAO, 2003, 714 p.

M.-D. Nenna, « Modèles alexandrins ? Apport des fouilles et prospections récentes dans la nécropole occidentale d’Alexandrie à la connaissance de l’architecture funéraire hellénistique et impériale », Colloque Egypt and Cyprus, Nicosie, 2003. sous presse.

Pour un plus large public voir

 La mort n’est pas une fin : rites funéraires en Égypte d’Alexandre à Cléopâtre, Exposition Musée de l’Arles antique (28 septembre 2002 – 5 janvier 2003) Arles, 2002, p. 46-55 et p. 74-81 : : présentation générale des nécropoles alexandrines, de la fouille de la nécropole de Gabbari, des types de tombes alexandrines, et des offrandes funéraires.

- le site Web du centre d’Études alexandrines : http://www.cealex.org

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon