UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

 Mission archéologique Française de Coptos

Mission archéologique Française de Coptos (Haute Égypte)

La mission archéologique française de Coptos a été créée en 2002 à l'initiative de Laure Pantalacci, professeur d'égyptologie à l'université de Lyon 2, avec la collaboration de Claude Traunecker, professeur d'égyptologie à l'université de Strasbourg 2, et de Geneviève Galliano, conservateur des antiquités du MBAL et organisatrice en 2000 à Lyon, d'une vaste exposition et d'un colloque international consacrés à cette capitale de haute Egypte.
Depuis 2005, la mission est devenue une mission conjointe IFAO/UniversitéLyon 2, qui regroupe des chercheurs de l'IFAO et des doctorants de Lyon 2 pour des campagnes d'environ 4 semaines, en octobre-novembre.

Actualités :
Voir le site de l'IFAO
Voir le rapport annuel d'activité

 

 

Archives Musée des Beaux Arts de Lyon

(Archives Musée des Beaux Arts de Lyon)

Un site majeur d'Egypte
Coptos, dès l'épopque prédynastique, a été un des points d'implantation humaine les plus favorables de la Haute Egypte. Doté d'un bassin agricole significatif, ce port sur le Nil a été établi au débouché de l'une des principales pistes reliant la Vallée à la Mer Rouge, le Ouadi Hammamat, route qui permet également l'accès à des gisements minéraux très prisés des anciens. Durant quatre millénaires, la ville a donc été un pôle économique florissant. 

L'exploration archéologique de Coptos
Malgré son énorme potentiel archéologique, et la préservation de l'agglomération antique sur une surface significative, les missions archéologiques à Coptos ont été rares: quelques passages de Maspero dans les années 1880, une longue campagne de Petri en 1893-1894, deux saisons d'Ad. Reinach (1910-1911), heureusement secondé pendant une année par R. Weill, puis ponctuellement de brefs travaux américains, égyptiens, australiens, de portée limitée.

 

Projet cartographique et topographique

Champ de ruines de Coptos

Champ de ruines de Coptos

Réseau de points de référence

Réseau de points de référence

Courbes de niveau

Courbes de niveau

Positionnement des sites

Positionnement des sites

 

Projet épigraphique, archéologique et muséographique

Le projet se propose de collecter et enregistrer les informations livrées par le site, sous deux aspects :

 

1. Étude des monuments conservés sur le site, principalement des restes de structures architecturales d’époque gréco-romaine ou copte. 
Il s’agit de temples pharaoniques et romains consacrés à diverses divinités, mais aussi de quartiers ou de maisons d’habitation coptes.

Cliché Claude Traunecker 

(Cliché Claude Traunecker)

2. Constitution d’une base de données muséographique globale rassemblant les objets de provenance coptite conservés dans divers musées du monde (beaucoup sont à Lyon) et ceux qui sont encore sur le site (surtout des blocs de pierre gravés provenant de la destruction de temples de diverses époques). 
Ce catalogue sera mis en forme dans un Système d’Information Géographique (SIG).

 Archives du Musée des Beaux Arts de Lyon

(Archives du Musée des Beaux Arts de Lyon)

Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon