UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

ERC Starting Grant 2018-2022

Desert Networks : Into the Eastern Desert of Egypt from the New Kingdom to the Roman period
Bérangère Redon (CNRS, HiSoMA) porteuse du projet de recherche "Desert Networks" bénéficie d'une bourse ERC Starting Grant avec un financement de 1,5 millions d'euros pour une durée de cinq ans.
Présentation du projet

vue générale du cœur du désert Oriental, région de Samut (© MAFDO)

 
• • • • • • • • • • •

La ville sous la ville : un enjeu historique majeur

Université Lyon2 (appel interne 2015)

2015-2016

Contacts : Véronique Chankowski, Sabine Fourrier

Recouverte par la ville moderne de Larnaca, la ville antique de Kition (Chypre) ne peut être explorée par les archéologues qu’à l’occasion de travaux (fouilles d’urgence) ou dans l’espace limité de parcelles libres de constructions. En utilisant de façon systématique des prospections géophysiques, le programme vise à recoudre les membres épars de la topographie urbaine et à retracer, dans son épaisseur diachronique, l’évolution de la ville et ses implications économiques. Par ailleurs, les cartes obtenues, qui complèteront les données existantes du SIG de Kition, offriront un moyen de gestion raisonnée du patrimoine archéologique de la ville. Enfin, les contraintes fortes du terrain en font un cadre expérimental pour mettre au point et tester de nouveaux outils de prospections géophysiques : le site offre l’occasion d’un projet-pilote qui pourra être exporté sur d’autres terrains.

Partenaires :

• Laboratoire Archéorient (C. Benech)
• Laboratoire METIS
Mission archéologique française de Kition et Salamine
• Département des Antiquités de Chypre

• • • • • • • • • • •

Programme cofinancé par l’appel à projets BSN 5

2014-2015

SalamiNe : données primaires des fouilles archéologiques de Salamine (Chypre), mission française 1964-1974
Contact : Sabine Fourrier

De 1964 à 1974, la mission archéologique française de l’Université de Lyon a fouillé à Salamine sur la côte est de Chypre. Ces grandes fouilles, menées en collaboration avec le Département des Antiquités, ont mis au jour de nombreux monuments (basilique paléochrétienne de la Campanopétra, temple hellénistique de Zeus, tombes, sanctuaire et rempart de l’Âge du Fer…) et une quantité considérable de matériel. L’invasion de 1974 puis l’occupation ont rendu le site inaccessible à la recherche archéologique. Les archives de la mission, conservées à la MSH MOM, représentent donc un lot d’autant plus précieux que les vestiges, mobiliers et immobiliers, ont été perdus, détruits ou dégradés. Le projet a pour objectifs, outre une conservation des documents originaux, leur valorisation scientifique et patrimoniale. Il prévoit la numérisation, le classement et la mise en ligne en libre accès des archives primaires de la fouille (carnets, inventaires, plans et relevés, dessins, photographies et diapositives).

Partenaires : MOM (Pôle Système d’information et réseaux, P. Desfarges), mission archéologique de Kition et Salamine, Département des Antiquités de Chypre

• • • • • • • • • • •

ANR BIBLINDEX

Réalisation d'un index scripturaire en ligne des Pères de l'Eglise

Contact : Laurence Mellerin

Février 2011 - janvier 2015

Le projet Biblindex a pour objet la réalisation d'un index exhaustif des citations et allusions bibliques
dans la littérature de l'Antiquité et du Moyen Age. Dans sa version actuelle, Biblindex permet l’accès à un index d’environ 400.000 références bibliques des textes patristiques grecs et latins des cinq premiers siècles, consultable gratuitement en ligne.

Il s’agit essentiellement des données issues des volumes de Biblia Patristica, CNRS Editions, 1975-2000, augmentées des archives du Centre d’Analyse et de Documentation Patristique (CADP) concernant Athanase d’Alexandrie, Jean Chrysostome, Jérôme, Théodoret de Cyr, Procope de Gaza. Dans les années qui viennent, Biblindex élargira considérablement son corpus et développera des interfaces innovantes de travail collaboratif permettant de donner accès aux textes eux-mêmes, et non plus seulement à une base de données de références.
Pour suivre les développements du projet, voir son carnet de recherche.

Partenaires :

• Équipe Sources Chrétiennes du laboratoire HiSoMA (pilote)
• Équipe DRIM du LIRIS (Laboratoire d’InfoRmatique en Image et Systèmes d’information) à Lyon
• Équipe Steamer du Laboratoire d’Informatique de Grenoble,
•  Peshitta Institute de l’Université de Leyde
• Institut für neutestamentliche Textforschung de Münster

• • • • • • • • • • •

ANR ECCECOM SyNoRom - Échanges culturels et communication dans la Syrie du Nord romaine

Contact : Catherine Abadie-Reynal

2009-2012

Ce programme a comme objectif d'étudier les différents processus de communication et d'acculturation qui se mettent en place dans la partie nord de la province romaine de Syrie à l'issue de la conquête romaine. 
La communication du pouvoir et son rôle dans la société peuvent être perçus par des signes officiels très souvent verbaux. Certains usages de l'épigraphie (langue utilisée, onomastique ou de la numismatique peuvent en rendre compte. Mais il faut mettre en perspective cette communication officielle et, pour en définir la portée, mais aussi les limites, il faut avoir recours à ce que l'on peut appeler la communication non verbale, qui s'exprime par des gestes et des décisions du quotidien, qu'il s'agisse de techniques de l'artisanat ou de gestes de l'intime comme les préparations culinaires. 
Il s'agit donc de définir dans quelle mesure, au-delà du discours officiel, la vie quotidienne des populations de Syrie du Nord a été modifiée ou non par l'arrivée des Romains. 

Partenaires : 
. HiSoMA - Histoire et Sources des Mondes Antiques (pilote) 
. Lattes (Michel Feugère) 
. HERMA-Université de Poitiers (Nadine Dieudonné-Glad)

• • • • • • • • • • •

ANR MONetA

M(onnaie) O(uvrages de référence) Net (mise en ligne) A(ccès)
Du document monétaire à sa mise à disposition
Contact : Sylviane Estiot 

2008-2011

L’Empire romain connaît au IIIe siècle de n. è. une mutation drastique, auquel n’échappe pas son monnayage. Pour faire face à la "crise" qu’il vit depuis la fin de la dynastie antonine et qui trouvera son acmè dans la 2e moitié du siècle, l’État romain joue sur l’instrument de ses paiements : l’inflation – des centres de frappes, des signes monétaires – en est le signe le plus concret. L’étude de ce matériel primaire essentiel pour l’histoire politique, économique et idéologique de l’Empire bute donc sur son extrême abondance et son extrême éparpillement.
Il faut de nouvelles méthodes pour aborder et gérer ces masses.

Le projet ANR MONetA vise à l'élaboration de deux corpus numismatiques de référence : celui du monnayage
provincial romain consacré à la période des Sévères (193-222 AD) ; celui du monnayage central romain
correspondant à la période de la « crise du IIIe siècle » (268-295 AD), en prévoyant pour leur mise à disposition deux formes complémentaires : le corpus papier ; la mise en ligne en open access. MER-RIC 268-276 AD

Partenaires :
• HiSoMA - Histoire et Sources des Mondes Antiques (pilote), équipe Numoroc
• Département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF

• • • • • • • • • • •

Programme E-STAMPAGES

Archivage numérique et valorisation des collections d’estampages grecs de l’Ecole française d’Athènes et du laboratoire HiSoMA

Le programme d’archivage à long terme et de diffusion d’une Biblio-Iconothèque numérique d’estampages grecs consultable en libre accès est financé dans le cadre de l'initiative Bibliothèque scientifique numérique pilotée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, dans l'axe 5 : numérisation du patrimoine scientifique national de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. L'objectif de cette initiative est d’augmenter significativement l’offre de ressources scientifiques en ligne et de constituer des masses critiques de contenus numériques en se fondant sur une articulation forte avec d’autres projets locaux, nationaux ou européens.

Le programme E-STAMPAGES doit être réalisé en 18 mois à compter de janvier 2015 par un consortium qui associe quatre partenaires : l’Ecole française d’Athènes, le laboratoire HiSoMA, le Pôle Système d’information et réseaux de la MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux et le Digital Epigraphy and Archaeology Project de l’Université de Floride, Gainsville, USA.

- Présentation complète 

• • • • • • • • • • •

Programmes cofinancés par le Cluster 13 (Région Rhône-Alpes)

Naissance et développement d'une ville : Kition à l'époque des royaumes de Chypre (XIIIe-IVe s. av. J.-C.)

Contact : S. Fourrier

2011-2012

Dans le cadre de la mission archéologique française de Kition et Salamine, Chypre (dir. S. Fourrier), le programme étudie l'évolution topographique de la ville depuis sa fondation au Bronze Récent et s'appuie sur un SIG (réalisation d'une base de données et localisation précise de toutes les trouvailles, inédites et publiées, faites sur le site depuis la fin du XIXe s.). Il vise à comprendre la naissance et l'évolution de la ville (notamment pendant les périodes de "crise" qui voient l'installation de nouvelles populations) et les micro-déplacements topographiques.
Le programme associe archéologues (A. Cannavo, C. Sauvage, HiSoMA), cartographes (A. Flammin puis A. Rabot, HiSoMA) et géomorphologues (G. Bony, C. Morhange, CEREGE, Aix-en-Provence). Il est conduit en collaboration avec le Département des Antiquités de Chypre qui a donné accès à ses archives et au matériel inédit.

• • • • • • • • • • •

Programmes financés par la Région Rhône-Alpes

CIBLE : Roma et Lugdunum                                                           

Le programme vise à étudier et valoriser les collections muséales numismatiques de la Région Rhône-Alpes afin d’en permettre l’exploitation, au meilleur sens du terme, par la communauté scientifique et la mise de ce patrimoine collectif à la disposition de la société civile rhônalpine. Le programme, sous la direction de Sylviane Estiot, est actif sur 2012-2013. Il s’accompagne d’une allocation doctorale de recherche de 3 ans.
Contact : Sylviane Estiot

ARC 5 : MARA. Monnaie antique en Rhône-Alpes                     

Dans le cadre de l’appel annuel à projets d’animation scientifique 2012 lancé par la Région Rhône-Alpes au titre de la communauté de recherche académique (ARC 5), ce programme, sous la responsabilité de Sylviane Estiot,  a été retenu.
Il vise à organiser un réseau transversal, regroupant chercheurs, conservateurs, chargés de collection, archéologues, travaillant à l’étude de la monnaie d’époque impériale, de sa production (atelier monétaire de Lyon), de sa circulation, de son immobilisation, de son impact économique  à l’époque antique sur la vaste région correspondant actuellement à la région Rhône-Alpes. Il s’accompagne d’une allocation de post-doctorat de recherche de 18 mois.
Contact : Sylviane Estiot

• • • • • • • • • • •

LABEX dont HiSoMA est partenaire

Labex IMU : Intelligence des mondes urbains
Logo Labex IMU

Les recherches menées sur la ville antique au sein du laboratoire HiSoMA sont intégrées au labex IMU (Intelligences des Mondes Urbains, http://imu-universite-lyon.fr): Kition (Chypre), Tyr (Liban), Apollonia et Durrës (Albanie). Le séminaire de recherche sur « Les mots grecs de la ville antique » (IRAA, HiSoMA, ENSAL), à partir de l’Onomasticon de Pollux de Naucratis, a été proposé à une labellisation IMU.
Contact à HiSoMA : Sabine Fourrier

Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon