UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Zoom sur

Ce projet, coordonné par P. Desfarges (MOM) et S. Fourrier (HiSoMA), vise à numériser et à donner accès, de manière libre, aux archives primaires de la fouille de Salamine. Il bénéficie de la collaboration ponctuelle de personnel recruté (C. Boulland, E. Leydier, P. Millier) et de l’aide du personnel de la MOM (J. Erismann).

En 2014-2015, le projet "SalamiNe : numérisation des archives primaires de la fouille de Salamine" a été accepté pour financement dans le cadre du programme BSN 5.
Article de Sabine Fourrier (.pdf)

Organisés tous les six ans dans une ville différente par le Comité International de Numismatique (CIN), les Congrès internationaux de numismatique offrent un état des recherches couvertes par l’ensemble des champs d’application de l’étude des monnaies anciennes : s’y rassemblent ainsi dans une communauté d’intérêt scientifique les chercheurs et les conservateurs, mais aussi les collectionneurs et les marchands.

Congrès Numismatique 2015 Sicile © Photo T. Bardin

Résultats de la première campagne de fouilles (mai-juin 2015)

La mission archéologique de Dyrrachium (ministère des Affaires étrangères, CNRS-HiSoMA), codirigée par Catherine Abadie-Reynal du laboratoire HiSoMA et Eduard Shehi (Institut Archéologique de Tirana), a comme objectif de faire un bilan des recherches archéologiques conduites depuis la fin du XIXe s. sur ce site urbain. A la lumière de ces travaux, il s'agit aussi de développer une problématique archéologique de nature à relancer la recherche sur le terrain, interrompue depuis une dizaine d'années.

La première phase de la mission (2012-2014) a abouti à la construction d'un SIG archéologique en collaboration avec l'Ecole Supérieure de Géomètres et Topographes du Mans.

Entre 2012 et 2014, la mission archéologique française de Kition et Salamine (cofinancée par le ministère des Affaires étrangères et le laboratoire) a mené trois campagnes de fouilles programmées dans une nécropole kitienne de l’Âge du Fer. Ces travaux de terrain sont adossés au programme de recherches sur Chypre du laboratoire.
La mission est dirigée par Sabine Fourrier. Deux membres du laboratoire y sont associés, Anna Cannavò et Alexandre Rabot.

Le cercueil et la couverture de momie de Padikhonsou (Lyon, musée des Beaux-Arts, n° d’inv. H 2320-H 2321).
Depuis 2007, des recherches ont été entreprises par France Jamen (chercheuse associée HiSoMA) sur la collection inédite des cercueils jaunes de la XXIe dynastie conservée au musée des Beaux-Arts de Lyon.

Pages

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon