UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Master des Mondes anciens 2016-2017

Présentation du Tronc commun et des séminaires de recherche

Coordinatrice du master : Nadine Le Meur

Tronc commun (UE1A)

Trois des quatre cours doivent être suivis : le séminaire transversal et les deux cours ne correspondant pas à la spécialité (ex. archéologie et langues anciennes pour les historiens).
Il est également possible d’assister aux autres cours et séminaires à titre d’auditeur libre.
L’évaluation se fera sous la forme d’un oral.

I - Histoire ancienne, "Cités et empires"

1- Méditerranée archaïque et classique : 16 septembre 2016 (ENS de Lyon, salle F008)
Organisation C. Fauchon

9h-10h30 – Virginie Hollard (Lyon 2)  : Rome et son empire à partir d’Auguste.
10h45-12h15 – J. L. Lamboley (Lyon 2) : La cité démocratique d’Athènes et son empire maritime (début)
13h30-15h  – J. L. Lamboley (Lyon 2) : La cité démocratique d’Athènes et son empire maritime (fin)
15h15-16h45 – N. Richer (ENS) : Les Lacédémoniens en Méditerranée du VIIIe au IVe siècle avant notre ère.

 2- Orient ancien et hellénistique : 23 septembre (Lyon 2, salle des colloques)
Organisation C. Fauchon

9h-11h15  – P. Abrahami (Lyon 2) : L'empire néo-assyrien: du royaume à l'empire.
11h30-13h30 – L. Pantalacci (Lyon 2) : Les dernières dynasties pharaoniques (Basse époque) et l'époque hellénistique.
14h45-17h – C. Abadie Reynal (Lyon 2) : Le processus de fondation des nouvelles cités grecques dans l'Orient ancien et hellénistique.

3- Rome et ses voisins : 30 septembre (Lyon 3, CH 207)
Organisation B. Cabouret

9h-10h – Gilles van Heems : À propos de la "Rome étrusque": problèmes d'acculturation(s) dans l'Italie archaïque.
10h15-12h15 – Matthieu Poux (Lyon 2) : Rome et les Gaulois.
13h30-15h30 – Bernadette  Cabouret : Rome et ses voisins orientaux (Haut-Empire- Bas-Empire).
15h45-17h45 – Agnès Groslambert (Lyon 3) : Rome et les Berbères.

II - Langues anciennes

1- Linguistiques et diversités linguistiques : 7 octobre (Lyon 3, CH 207)
Organisation Ph. Abrahami

9h-10h45 – Ph. Abrahami (Lyon 2) : Diversité linguistique et multilinguisme dans le Proche Orient cunéiforme.
11h-12h45 – G. Van Heems (Lyon 2) : la situation linguistique de l’Italie préromaine : types de langue et corpus linguistiques.
14h-15h45 – L. Pantalacci (Lyon 2) : Diglossie et multilinguisme en Égypte ancienne.
16h-17h45 – I. Boehm (Lyon 2) : Bilinguisme latin - grec et diffusion des savoirs : l'utilisation de la langue grecque dans les textes scientifiques et techniques aux premiers siècles de notre ère dans le monde gréco-romain.

2- Supports : 14 octobre (Lyon 2, B148)
Organisation : Ph. Abrahami

9h-10h15 – Ph Abrahami (Lyon 2) : Épigraphie cunéiforme : diversité des textes et des supports.
10h15-11h30 – I. Boehm (Lyon 2) : Fiches de comptes et listes d'inventaires dans le monde mycénien : organisation de l'espace et écriture des mots sur les tablettes en linéaire B.
11h45-13h – G. Van Heems (Lyon 2) : La « mise en page » du texte épigraphique : problèmes et exemples offerts par l’épigraphie étrusque des époques orientalisante et archaïque.
14h15-15h30 – R. Bouchon (Lyon 2) : Épigraphie grecque : diversité des supports / diversité des types de texte.
15h30-16h30 – N. Le Meur (ENS) : Introduction à la papyrologie.
16h45-17h45 – J. Schneider (Lyon 2) : Manuscrits  byzantins (paléographie, codicologie).

3- Transmission : 21 octobre (ENS de Lyon, F 106)
Organisation : N. Le Meur

9h-10h25 – N. Le Meur (ENS) : De la première performance à la constitution de recueils poétiques.
10h25 – 11h50 – J. Schneider (Lyon 2) : Quelques modes de transmission des textes antiques à Byzance : anthologies, bibliographies, encyclopédies.
12h05-13h30 – B. Delignon (ENS) : Citations, réécritures, intertextualité : les formes poétiques de la transmission.
14h45-16h10 – G. Besson (ENS) : Lire un apparat critique : notions d’ecdotique (pour le latin).
16h25-17h45 – S. Gioanni (Lyon 2) : La transmission de la littérature patristique dans les collections et les recueils d'extraits.

III - Archéologie, Villes et territoires

La « ville » antique n’est pas une forme aussi évidente qu’il n’y paraît si l’on en juge par les interrogations et parfois les débats qui portent régulièrement sur sa définition. Du Proche-Orient à l’Extrême Occident, on s’interroge toujours sur les combinaisons de critères qui permettent de conférer à certaines agglomérations le statut de « ville » polarisant un territoire de taille très variable. Cet espace est lui-même souvent structuré par des réseaux d’agglomérations diverses, certaines de nature urbaine, qui mènent aux limites plus ou moins nettes de la zone d’attractivité générée par la ville.

Le séminaire sera constitué par une suite d’exposés portant sur l’épicentre du phénomène urbain - le Proche-Orient et l’Egypte -, sur le principal vecteur de diffusion du monde de vie urbain en Méditerranée - le Monde Grec – et sur la réception du modèle urbain par les populations protohistoriques barbares d’Europe occidentale. L’approche sera orientée vers la question des « entrées », dans les territoires eux-mêmes, mais aussi dans les agglomérations qualifiées, à tort ou à raison, de « villes ».

1- Vendredi 4 novembre 2016 (Lyon 2, salle des colloques)
Organisation : F. Perrin

9h-10h45 – Monde celtique. F. Perrin : Aux origines des « villes » protohistoriques.
11h-12h45 – Égypte. L. Postel : (titre à venir)
14h-15h45 – Monde grec. J.-L. Lamboley : Le cas d’Apollonia d’Illyrie.
16h-17h45 – Monde gréco-romain. V. Chankowski : Portes et entrées dans les villes de l'Orient grec : les enjeux économiques du contrôle et de la circulation.

2- Vendredi 18 novembre 2016 (Lyon 3, CH 207)
Organisation : F. Perrin

9h-10h45 – Proche-Orient. Ph. Abrahami : Territoire des villes mésopotamiennes.
11h-12h45 – Égypte. L. Pantalacci : Territoire, enceintes et portes de Coptos, Haute-Égypte.
14h-17h45 – Monde celtique. F. Perrin : Entrer dans la « civitas » gauloise - Entrer dans les « oppida ». 

3- Vendredi 25 novembre 2016 (ENS de Lyon, F 08)
Organisation : F. Perrin

9h-13h puis 14h-17h – Monde grec. C. Ababie-Reynal : Confins, marges et frontières dans le monde grec : les données de l'archéologie.

IV - Séminaire transversal, « Décrire le quotidien ».

Le séminaire méthodologique s’articule autour d’une question permettant de mettre l’accent sur la diversité des sources. Chacune des trois disciplines du Master (Lettres classiques, Histoire ancienne et Archéologie) y participe.

Organisé sous la forme de 3 journées thématiques (étalées sur le 1er semestre), chacune prise en charge par un établissement. Les enseignants des 3 établissements et des 3 parcours circulent dans les 3 thèmes pour évoquer à chaque fois Rome, Grèce, monde oriental… selon des approches différentes.

1- Privé/public : 2 décembre 2016 (ENS, F 08)
Organisation : N. Richer

9h-10h – N. Richer (ENS) : Privé et public dans le domaine religieux du monde grec.
10h-11h – V. Chankowski (Lyon 2) : Public et privé dans les affaires financières et juridiques des cités grecques.
11h15-12h45 – C. Abadie-Reynal (Lyon 2) : Privé et public dans la rue antique.
14h-15h – N. Le Meur (ENS) : Le partage privé/public dans l'épinicie.
15h-16h30 – J. Schneider (Lyon 2) : Le genre épistolaire, aux frontières du privé et du public.
16h45-17h45 – V. Hollard (Lyon 2) : Privé et public dans le monde romain.

2- Travail et loisir : 9 décembre 2016 (Lyon 3, CH 204)
Organisation : Ch. Bouchet

9h-10h45 – L. Pantalacci (Lyon 2) : Travail et loisir dans le Nouvel Empire égyptien.
11h-12h15 – N. Richer (ENS) : Travail et loisir aux origines du monde grec.
13h30-14h15 – N. Richer (ENS) : Travail et loisir aux origines du monde grec.
14h15-16h – Ch. Bouchet (Lyon 3) : Travail et loisir en Grèce classique.
16h15-17h45 – B. Delignon-Delaunay (ENS) : Otium et negotium à Rome : morale sociale, éthique philosophique et poésie.

3- Boire et manger : 16 décembre 2016 (Lyon 2, CR 07)
Organisation : V. Chankowski

9h-10h – Ph. Abrahami (Lyon 2) : L'administration des denrées alimentaires dans les sociétés du Proche-Orient ancien.
10h-12h15 – C. Abadie-Reynal et A. Peignard-Giros (Lyon 2) : De la cuisine à la consommation des plats. – avec pause de 15’ au milieu
12h15-13h15 – J.-L. Lamboley (Lyon 2) : L'iconographie du banquet grec.
14h30-15h30 – B. Cabouret (Lyon 3): La cuisine et le banquet dans les sources littéraires classiques et tardives.
15h30–16h30 – I. Boehm : Alimentation et santé. Principes de diététique dans la médecine gréco-romaine.
16h45-17h45 – C. Broc-Schmezer : Le vocabulaire du boire et manger dans les sources chrétiennes.

Séminaires de recherche en archéologie

1. Semestres impairs (septembre - décembre 2016)

Mobilité, voyages et transports en Égypte

  • Responsable : Laure Pantalacci 
(PR d’égyptologie – Lyon 2)
  • Horaire : mercredi de 12h à 13h45 (sauf indication contraire, voir programme ci-dessous)
  • Lieu : université Lyon 2, B 044 (sous-sol du bâtiment Bélénos)
  • Modalités d'évaluation :
    - fiche de lecture avec grille d’évaluation préparée par écrit et présentée en cours pour les M1.
    - établissement d’une bibliographie critique pour les M2.

14/9 : Présentation du thème.
21/9 : Déplacements et échanges pré-pharaoniques.
28/9 : Égyptiens en voyage.
3/10 (14h-15h45) : Les étrangers en Égypte.
5/10 : Organisation et gestion des déplacements.
14/11 (14h-15h45) : La navigation sur le Nil.
16/11 : L’organisation des voyages maritimes.
21/11 (14h-15h45) : Les navigations imaginaires (mythe et littérature).
23/11 : Usage des pistes désertiques 1. Époque pharaonique.
5/12 (14h-15h45) : Usage des pistes désertiques 2. Époque gréco-romaine.
7/12 : Voyages des dieux, pèlerinages, synodes.
12/12 (14h-15h45) : Objets voyageurs. L’import-export
14/12 :Transporter les biens de consommation.

Habitat dans le monde grec : analyse, fonctions, usages et transferts culturels

  • Responsable : Catherine Abadie-Reynal 
(PR d’archéologie grecque – Lyon 2)
  • Horaire : mercredi de 14 à 16 h
  • Lieu : université Lyon 2, salle GR13

Il s'agit, à partir d'exemples tirés de fouilles récentes, de présenter les nouvelles méthodes d'analyses de l'habitat  et de son fonctionnement et, plus particulièrement, dans la seconde partie du cours, à partir des fouilles qui se sont déroulées à Zeugma, d'étudier comment l'habitat, en Orient à l'époque romaine, très progressivement, intègre des valeurs occidentales et se transforme sous l'effet de ces influences, aussi bien dans son fonctionnement que sa décoration ou la vie quotidienne qui s'y déroule.

Archéologie de la vie économique. Séminaire commun aux différentes périodes

  • Responsable : Laure Pantalacci
 (PR d’égyptologie – Lyon 2)
  • Horaire : mercredi de 16h à 17h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle GR13

14/09 Laure Pantalacci : introduction à la thématique - le cas de l’économie égyptienne antique.
21/09 Laure Pantalacci : le contrôle des denrées : scellés et inventaires.
28/09 Philippe Abrahami : le contrôle des denrées : scellés et inventaires.
05/10 Franck Perrin : Des matières premières aux produits de luxe en Europe occidentale
protohistorique 1.
12/10 Franck Perrin : Des matières premières aux produits de luxe en Europe occidentale
protohistorique 2.
19/10 Franck Perrin : Des matières premières aux produits de luxe en Europe occidentale
protohistorique 3.
26/10 Philippe Abrahami : l’économie du textile au Proche-Orient 1.
09/11 Philippe Abrahami : l’économie du textile au Proche-Orient 2.
16/11 Laure Pantalacci : l’économie du textile en Égypte.
23/11 Catherine Abadie-Reynal : l'étude des ateliers de céramique grecque 1.
30/11 Catherine Abadie-Reynal : l'étude des ateliers de céramique grecque 2.
07/12 Catherine Abadie-Reynal : l'étude des ateliers de céramique grecque 3.

Protohistoire européenne : les groupes sociaux celtiques

  • Responsable : Franck Perrin 
(MCF en Protohistoire européenne et Techniques de l’archéologie)
  • Horaire : jeudi de 12h à 13h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle D 107

Séance du 22 septembre : Autour de la statue du Guerrier de Mondragon : quelques remarques sur le thyréos gaulois.

2. Semestres pairs (janvier - avril 2017)

Les théories de l'archéologie. Séminaire commun aux différentes périodes

  • Responsable : Catherine Abadie-Reynal 
(PR d’archéologie grecque – Lyon 2)
  • Horaire : Mercredi (+ voir ci-dessous)
  • Lieu : université Lyon 2, salle DER15

Il s'agit de présenter l'évolution des méthodes de l'archéologie, toutes aires géographiques et chronologiques confondues, jusqu'aux outils d'analyse et d'interprétation les plus modernes (anthropologie de terrain, méthodes de datation, archéozoologie, etc...) à l'aide d'exemples précis.

25 janvier, 16h-17h45 : P. Abrahami (Historique des méthodes de fouilles)
1er février, 16h-17h45 : P. Abrahami (idem)
08 février, 12h-13h45 et 16h-17h45 : C. Abadie Reynal (la méthode Wheeler et l'aire ouverte)
15 février, 12h-13h45 et 16h-17h45 : C. Abadie Reynal (la taphonomie et les méthodes en archéozoologie
[par M. Seigne, doctorant])
1er mars 16h-17h45 : F. Perrin (Archéologie et laboratoires)
08 mars 16h-17h45 : F. Perrin (idem)
15 mars 16h-17h45 : F. Perrin (idem)
22 mars 16h-17h45 : F. Perrin (idem)
29 mars 16h-17h45 : L. Pantalacci (sujet à préciser)
05 avril 16h-17h45 : L. Pantalacci (sujet à préciser)

Géomatique, topographie, SIG (bases théoriques)

  • Responsable : A. Rabot, D. Laisney
  • Horaire : mardi, 12h-13h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle D004

Séminaires de recherche en Épigraphie

I. Semestres impairs (septembre - décembre 2016)

Épigraphie grecque I

  • Responsable : Véronique Chankowski
 (PR d’histoire grecque – Lyon 2)
  • Horaire : mardi de 12h à 13h45 (S1/3)
  • Lieu : université Lyon 2
  • Évaluation : contrôle continu

L’épigraphie grecque comme source pour l’étude des mondes anciens.

Ce séminaire permettra aux étudiants de s’initier à l’épigraphie grecque à travers l’étude de cas qui mettront en lumière l’intérêt et les usages des sources épigraphiques dans des perspectives littéraires, historiques, archéologiques. Il proposera également une approche des méthodes d’interprétation de ces sources ainsi que des orientations bibliographiques à travers les différentes séries et corpus épigraphiques.

Ce séminaire s’adresse aussi bien à des étudiants de Lettres Classiques ayant la maîtrise de la langue grecque qu’à des débutants dans l’apprentissage du grec ancien.

Épigraphie latine

  • Responsable : Patrice Faure 
(MCF d’histoire romaine – Lyon 3)
  • Horaire : jeudi de 10h à 12 h
  • Lieu : université Lyon 3, 18 rue Chevreul, salle 404

Début des séances le jeudi 22 septembre.

2. Semestres pairs (janvier - avril 2017)

Epigraphie grecque II

  • Responsable : Michèle Brunet
 (PR de grec – Lyon 2)
  • Horaire : jeudi de 14h à 15h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle GR13
  • Évaluation : évaluation du travail produit dans le cadre de l’atelier

Épigraphie grecque à l’âge des Humanités numériques.
Ce cours-atelier prend la suite de l’enseignement d’Épigraphie grecque I, dispensé au premier semestre par Véronique Chankowski. À partir d’exemples d’inscriptions de la Collection des inscriptions grecques du Musée du Louvre riche de plus de 1000 documents, les étudiants seront initiés par la pratique au bon usage des ressources en ligne, à la mise en œuvre d’outils numériques pour l’édition combinée d’un monument et du texte qui lui est associé, et aux très nombreuses possibilités de recherche offertes par la mise en réseau des corpus épigraphiques (visualisations dynamiques des données, de leur répartition spatiale et chronologique, de la prosopographie, etc.).
Ce séminaire est organisé dans le cadre de deux coopérations internationales, d’une part avec les universités Brown et Tufts aux USA - programme Visible Words: Digital Contextual Epigraphy, d’autre part avec le consortium Sunoikisis Digital Classics émanation du programme homonyme du Center for Hellenic Studies de l’Université Harvard.
Il est par conséquent vivement recommandé aux étudiants désireux de se former aux Humanités numériques appliquées aux Sciences de l’Antiquité de s’inscrire conjointement à ces deux séminaires, qui offrent une formation très complémentaire.

Épigraphie latine

  • Responsable : Patrice Faure 
(MCF d’histoire romaine – Lyon 3)
  • Horaire : jeudi de 10h à 12h
  • Lieu : Université Lyon 3

Séminaires de recherche en histoire ancienne

1. Semestres impairs (septembre - décembre 2016)

Production et échanges dans le monde grec à l'époque classique

  • Responsable : Nicolas Richer 
(PR d’histoire grecque – ENS de Lyon)
  • Horaire : lundi de 13h30 à 15h30 (du 19 septembre au 12 décembre inclus)
  • Lieu : ENS de Lyon

 La production de biens et les échanges dont ces biens font l'objet sont constitutifs de l'économie. Il s'agit là d'un domaine qui, d'après les documents matériels et textuels que nous a laissés la Grèce classique (Ve-IVe siècle avant notre ère), revêt des aspects concrets et réflexifs. Il s'agira donc de prendre connaissance de la variété de la documentation (qu'il s'agisse de l'exploitation des ressources naturelles, de la transformation, du commerce, de la monétarisation…) et des interprétations dont elle peut faire l'objet.

Lectures conseillées :
- Alain Bresson, L'Économie de la Grèce des cités (fin VIe-Ier siècle a. C.). I. Les structures et la production, Paris, Armand Colin, 2007.
- Alain Bresson, L'Économie de la Grèce des cités (fin VIe-Ier siècle a. C.). II. Les espaces de l'échange, Paris, Armand Colin, 2008.

Xénophon et son temps

  • Responsable : Nicolas Richer 
(PR d’histoire grecque – ENS de Lyon)
  • Horaire : lundi de 16h à 18h (du 19 septembre au 12 décembre inclus)
  • Lieu : ENS de Lyon

Né vers 425 et mort vers 355 avant notre ère, Xénophon est un auteur grec à qui l'on doit une œuvre très diverse, qui a remarquablement bien survécu jusqu'à nos jours.

Certains ouvrages revêtent un caractère historique, comme les Helléniques qui fournissent une suite de la Guerre du Péloponnèse de Thucydide. On y trouve le récit d'événements qui ont eu lieu entre 411 et 362. Dans ce cadre, que Xénophon lui-même procure, peuvent s'insérer de multiples indications, comme celles fournies sur l'expédition des Dix Mille dans l'Anabase, ou sur les pratiques des Spartiates dans la République des Lacédémoniens. Mais, par-delà ce cadre événementiel et politique, Xénophon nous renseigne aussi sur la nature des débats de son temps, dans les Mémorables, la Cyropédie ou le Hiéron, ou sur la meilleure manière de gérer une maisonnée (l'Économique) comme une cité (les Revenus).
Comprendre l'apport de Xénophon à notre connaissance de l'époque classique suppose de prendre en considération non seulement ses méthodes propres mais aussi la manière dont son texte peut être complété par des sources autres.

Lectures conseillées :
Une traduction française des œuvres complètes de Xénophon, due à P. Chambry, est parue en trois volumes :
- tome I, Cyropédie, L'Hipparque, De l'Équitation, Hiéron, Agésilas, Les Revenus, Paris, 1932, rééd. 1967 ;
- tome II, L'Anabase, le Banquet, l'Économique, De la Chasse, La République des Lacédémoniens, La République des Athéniens, Paris, 1933, rééd. 1967 ;
- tome III, Les Helléniques, Apologie de Socrate, Les Mémorables, Paris, 1935, rééd. 1967.

Mobilités méditerranéennes (M1)

  • Responsable : Jean-Luc Lamboley 
(PR d’histoire grecque – Lyon 2)
  • Horaire : mardi de 14h à 16h, du 13 septembre au 18 octobre
  • Lieu : Lyon 2, salle BR 35 (Bâtiment Belenos rez-de-chaussée)

Le cours est centré sur les problématiques actuelles de l'histoire de la Méditerranée à l'époque grecque : notions de réseau, d’inter connectivité, d'identité ethnique. Les mobilités individuelles seront abordées  à partir de la notion d'itinérance, les mobilités collectives à partir de celle de diaspora. On examinera également les notions d'emporion et d'apoikia.

Religion et société (M2)

  • Responsable : Jean-Luc Lamboley 
(PR d’histoire grecque – Lyon 2)
  • Horaire : mardi de 14h à 16h, à partir du 25 octobre
  • Lieu : Lyon 2, salle GR13

 La problématique est l'utilisation du religieux par le politique. Le séminaire sera centré sur l'étude des cultes et des mythes.

Orient romain, culture et sociétés dans l'Antiquité tardive

  • Responsables : Claire Fauchon-Claudon (MCF d’histoire romaine – ENS de Lyon) et Bernadette Cabouret 
(PR d’histoire romaine – Lyon 3)
  • Horaire et lieu : voir programme ci-dessous
  • Jour : mardi (sauf la première séance !).

- mercredi 28 septembre (exceptionnellement le mercredi !) - 17h-19h - Lyon 3 (Ceror)
Bernadette Cabouret-Laurioux : Introduction et présentation du séminaire
- mardi 4 octobre - 16h-18h - ENS de Lyon - salle F103
Claire Fauchon-Claudon : Boire et servir le vin dans le monde gréco-romain
- mardi 18 octobre - 16h-18h - ENS de Lyon - F103
Claire Fauchon-Claudon : Usages et représentations du vin : quelques rappels
- mardi 25 octobre - 16h-19h - Lyon3 (Ceror)
Bernadette Cabouret-Laurioux : Vin et règles de vie dans les banquets et la sociabilité aristocratique
- mardi 8 novembre - 16h-18h - ENS lyon - F103
Claire Fauchon-Claudon : Produire, conserver, échanger le vin d’Auguste aux Antonins
- mardi 15 novembre - 16h-19h - Lyon 3 (Ceror)
Bernadette Cabouret-Laurioux : Symbolique du vin : entre Dionysos et le Christ (participation de F. Massa ?)
- mardi 22 novembre - 16h-18h - ENS lyon - F103
Claire Fauchon-Claudon : Vin et santé dans l’Orient romain
- mardi  29 novembre - 16h-19h - Lyon 3 (Ceror)
Bernadette Cabouret-Laurioux : Le vin et la vigne : de la terre aux amphores : productions et échanges à l’époque tardive
- mardi 6 décembre - 16h-18h - ENS lyon - F103
Claire Fauchon-Claudon : Vin et christianisme : le vin dans les sources syriaques
- mardi 13 décembre - 16h-18h - ENS lyon - F103
Claire Fauchon-Claudon + Marie Adeline Le Guennec (EFR) : Auberges et aubergistes dans le monde romain (titre à confirmer)

Le séminaire porte sur l'Orient romain depuis l'époque tardo-hellénistique jusqu'à l'époque tardo-antique. La thématique retenue pour cette année s'articule plus spécifiquement autour du vin, envisagé dans toutes ses dimensions (sociale, culturelle, économique). Le séminaire reviendra sur les apports récents de la recherche (tant historiques qu'archéologiques) en matière de production, de techniques de vinification, de conservation, d'échanges et de commercialisation du vin. Il envisagera le vin comme élément festif central du banquet et s'interrogera sur la dimension rituelle et symbolique de cette boisson. Enfin, plus spécifiquement, il s'agira de retracer les évolutions qui affectent le vin, en s’interrogeant notamment sur l'impact possible de la christianisation des pratiques et des mentalités qui affecte l'Orient romain à l'époque tardo-antique.
Pour les séances animées par Claire Fauchon-Claudon, la validation du séminaire se fait sur la base d'une participation active aux séances et d'un compte-rendu de lecture sur un ouvrage ou une série d'articles proposés. Ce compte-rendu pourra prendre la forme d’un « billet » référencé dans le Carnet Hypothèses du projet HospitAm (Hospitalité dans l’Antiquité Méditerranéenne).

Polémos et stasis en Grèce archaïque et classique (M2)

  • Responsable : Christian Bouchet 
(PR d’histoire grecque – Lyon 3)
  • Horaire : mercredi de 14h à 17h
  • Lieu : université Lyon 3, CEROR salle 404
  • Évaluation : examen oral

 Les 14/09, 28/09, 05/10, 19/10, 09/11, 23/11, 07/12, 14/12.

Le séminaire, organisé en huit séances de trois heures, se propose d’explorer les définitions et les déroulements des guerres grecques, ainsi que la manière dont les sources antiques les ont présentées et racontées. Ces conflits peuvent être internes (staseis) ou externes (polemoi). Les analyses porteront essentiellement sur les périodes archaïque et classique, en partant des épopées homériques pour aller, via les historiens grecs, jusqu’aux discours et plaidoyers des orateurs.
Les séances feront alterner le discours magistral, l’analyse de sources et la lecture critique d’études modernes.

Sources littéraires de l’histoire grecque classique (M2)

  • Responsable : Christian Bouchet 
(PR d’histoire grecque – Lyon 3)
  • Horaire : jeudi de 14h à 17h
  • Lieu : université Lyon 3, CEROR salle 404
  • Évaluation : examen oral

 Les 15/09, 22/09, 29/09, 06/10, 20/10, 24/11, 08/12, 15/12.

Se déroulant en huit séances de trois heures, le séminaire se propose d’étudier la manière dont les auteurs grecs anciens, essentiellement classiques (Ve et IVe s.), ont présenté les événements de leur propre temps. Comment et pourquoi écrivait-on l’histoire, immédiate en l’occurrence ? L’examen de quelques sources épigraphiques confirme-t-il ou non la façon dont un auteur « littéraire » rapporte les événements ? D’abord consacré au « début » des ouvrages d’histoire, le séminaire s’intéressera ensuite à l’enquête d’Hérodote, puis à la méthode de Thucydide. Les historiens du IVe siècle, connus pour certains par les fragments qui nous ont été transmis, seront ensuite étudiés et comparés à la parole partisane des orateurs. Enfin, on abordera la question du texte théâtral, qu’il soit tragédie ou comédie, miroir ou non d’une société donnée.

2. Semestres pairs (janvier - avril 2017)

Territoires et communautés d’Asie mineure et d’Anatolie, de l’époque hellénistique à l’époque impériale (M1)

  • Responsable : Véronique Chankowski 
(PR d’histoire grecque – Lyon 2)
  • Horaire : jeudi de 14h à 15h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle IR07
  • Évaluation : exposé oral ou écrit

Les communautés d’Asie mineure et d’Anatolie, envisagées dans une relative longue durée que permet la documentation, présentent une grande diversité qui rend compte aussi des bouleversements successifs qu’ont connus ces territoires : en contact avec la Grèce égéenne dès l’époque perse, intégrés progressivement dans les royaumes hellénistiques en cours d’élaboration après les conquêtes d’Alexandre le Grand, dotés parfois de statuts particuliers par la volonté des rois, constitutifs des provinces de l’empire après la conquête romaine, les territoires des cités et des communautés (militaires, villageoises, sacerdotales) d’Asie mineure et d’Anatolie se prêtent à une analyse sociale, économique et institutionnelle. Nous disposons d’une documentation abondante et diversifiée qui permet d’étudier la manière dont les communautés ont organisé leur insertion dans des territoires devenus de plus en plus complexes : exploitation et accroissement des ressources, mais aussi diplomatie active envers les pouvoirs royaux, évolutions urbaines, intégration de nouvelles populations, gestion des crises, modèles de développement des sociétés.

Nous analyserons, par des études de cas, ces différents aspects, à travers des sources archéologiques mais aussi et surtout à travers la documentation épigraphique particulièrement riche pour l’Asie mineure et l’Anatolie. Ces documents seront abordés en grec et en traduction (la connaissance du grec n’est pas nécessaire pour suivre ce séminaire).

Bibliographie indicative :
- A. Bresson, R. Descat, dir, Les cités d’Asie mineure occidentale au IIe s. a.C., Bordeaux, Ausonius, 2001.
- P. Briant, Fr. Joannès, dir., La transition entre l’empire achéménide et les royaumes hellénistiques, Paris, Collège de France, 2006.
- L. Capdetrey, Le pouvoir séleucide. Territoire, administration, finances d’un royaume hellénistique (312-129 av. J.-C.), Rennes, PUR, 2007.
- J. Ma, Antiochos III et les cités de l’Asie mineure occidentale (trad. fr.), Paris, Les Belles Lettres, 2004.
- L. Migeotte, Les finances des cités grecques, Paris, Les Belles Lettres, 2014.
- St. Mitchell, Anatolia. Land, Men and Gods in Asia Minor, Oxford, Clarendon Press, 1993.
- J. Reynolds, Aphrodisias and Rome, London, JRS, 1982.

- L. & J. Robert, La Carie. Histoire et géographie historique avec le recueil des inscriptions antiques, Paris, de Boccard, 1954.
- M. Sartre, L’Anatolie hellénistique, de l’Égée au Caucase, Paris, Armand-Colin, 2003.

Rois et tyrans en Grèce (VIIIe-IVe s. av. J.-C.) (M1)

  • Responsable : Christian Bouchet 
(PR d’histoire grecque – Lyon 3)
  • Horaire : mercredi de 10h à 12h
  • Lieu : Université Lyon 3

Le séminaire abordera la question de la royauté (monarchie ou dyarchie) pour la distinguer de la tyrannie grecque.

18 janvier - Le monde mycénien - Mycènes et autres palais
25 janvier - Les rois homériques - Ulysse chez les Phéaciens - Thersite
01 février - Le tyran archaïque - Cypsélos de Corinthe - Hippias et Hipparque
08 février - Le roi classique. Sparte - Sparte, le roi et la cité - Le choix de gouvernement
15 février - La tyrannie classique - La terreur sous les Trente
01 mars - Le roi perse vu par les Grecs - Décadence de l’empire perse - Portrait de Xerxès
08 mars - Philippe de Macédoine et Alexandre le grand - Pouvoir de Philippe II - Conception d’Alexandre
15 mars - Réflexions sur la tyrannie et sur la royauté 1/2 - Le tyran dans la cité
22 mars - Réflexions sur la tyrannie et sur la royauté 2/2 - Portrait du tyran
29 mars - Mesures prises contre la tyrannie au IVe s. - Loi de Démophantos - Loi d’Eucratès
05 avril  - Les rois hellénistiques lagides  - Ptolémée IV
12 avril - Les rois hellénistiques séleucides - Laodice

Séminaires de recherche en langues et littératures anciennes

1. Semestres impairs (septembre - décembre 2016)

Littérature latine tardive

  • Responsable : Stéphane Gioanni (PR de latin – Lyon 2)
  • Horaire : mar 10h-11h45 (S1/S3)
  • Lieu : université Lyon 2
  • Évaluation : à définir

Autorité et censure des « Pères de l’Église » : origine, composition et réception du Decretum Gelasianum (VIe siècle).
L’expression « Pères de l’Église » n’était pas inconnue de l’Antiquité tardive. Elle apparaît en grec et en latin dès le IVe siècle pour désigner des écrivains non-bibliques. Aux Ve et VIe siècles, si le terme Patres est encore employé pour célébrer les évêques ayant pris part aux conciles œcuméniques, les « Pères » désignent de plus en plus souvent le corpus des auteurs orthodoxes dont le Decretum du Pseudo-Gélase, au début du VIe siècle, donne une première définition. Dans le cadre d’une réflexion sur la construction de l’auctoritas ecclésiastique et sur la formation du canon patristique, le séminaire se proposera d’étudier l’origine, la composition et la réception du Decretum Gelasianum présenté depuis le VIe siècle comme un ensemble de normes pontificales attribuées au pape Gélase et comprenant la première liste de « livres à retenir » et de « livres à exclure ». Nous nous interrogerons pour finir, à partir de quelques exemples, sur l’influence du Decretum Gelasianum sur la transmission médiévale de la littérature patristique.

Littérature grecque tardive et byzantine

  • Responsable : Jean Schneider (PR de grec – Lyon 2)
  • Horaire : mercredi de 12h à 13h45 (S1/S3)
  • Lieu : université Lyon 2
  • Évaluation : un travail écrit (assidus et DA)

Le genre épistolaire.
Ce séminaire de littérature grecque tardive et byzantine sera consacré au genre épistolaire, un genre abondamment pratiqué pendant toute la période byzantine, qui illustre la permanence de la tradition littéraire antique mais aussi nous informe, autrement que les ouvrages proprement historiques, sur les préoccupations quotidiennes et privées des érudits byzantins. Nous étudierons principalement des lettres de Jean Tzetzès, un savant polygraphe du douzième siècle, mais, en fonction des curiosités des participants, il est possible de lire aussi des lettres d’autres auteurs. Les textes seront proposés en grec, avec une traduction française qui est un document de travail, à améliorer et à commenter au cours du séminaire. Ce séminaire doit déboucher immédiatement sur une contribution à un colloque (« Epistulae Antiquae » X, prévu à Tours en 2017), mais à plus long terme on peut envisager la publication d’une traduction annotée de la collection complète des cent sept lettres de Jean Tzetzès.

Orientation bibliographique :
- H. Hunger, Die hochsprachliche profane Literatur der Byzantiner, München, 1978.
- G. Karlsson, Idéologie et cérémonial dans l’épistolographie byzantine : textes du Xe siècle analysés et commentés, Uppsala, 1959

L’homilétique de langue grecque au IVe siècle

  • Responsable : Catherine Broc-Schmezer (PR de grec – Lyon 3)
  • Horaire : mercredi 14-16 h (semestres 1/3)
  • Lieu : université Lyon 3
  • Évaluation : terminal oral

L’instauration de la paix de l’Église en 313 va favoriser l’épanouissement d’un genre littéraire bien précis, dont Jean Chrysostome est l’un des représentants les plus spectaculaires : celui des grandes séries d’homélies commentant un texte scripturaire. Cette pratique introduit un jeu intéressant d’influences réciproques entre le texte, le prédicateur et les auditeurs ; elle pose aussi des problèmes spécifiques aux éditeurs et commentateurs modernes, notamment depuis que les travaux de Wendy Mayer et de Pauline Allen ont démontré que nous avions affaire à des séries reconstituées a posteriori et rassemblant des homélies de localisation et de datation diverses. Le séminaire abordera ces problématiques autour d’une série dite « longue », celle des homélies sur Jean, qui ne peut raisonnablement être abordée qu’en équipe.

Orientation bibliographique :
- R. Brändle, Johannes Chrysostomus. Bischof-Reformer-Märtyrer, trad. fr. : Jean Chrysostome (349-407): christianisme et politique au IVe siècle, Paris, Cerf, 2003.
- P. Allen, W. Mayer, « Chrysostom and the preaching of homilies in series : A new approach to the twelve homilies In epistulam ad Colossenses (CPG 4433) », Orientalia Christiana Periodica 60, 1994, pp. 21-39.

Langues et sociétés de l’Italie préromaine

  • Responsable : Jean Hadas-Lebel (MCF de latin – Lyon 2)
  • Horaire : mercredi de 8h15 à 10h
  • Lieu : université Lyon 2
  • Évaluation : oral ou dossier de recherche

Ce séminaire se propose d'offrir une initiation aux langues de l'Italie pré-romaine, principalement l'osque, l'ombrien et l'étrusque.
En osque, notre étude cette année sera centrée autour de la notion de vereia-. Que recouvre ce mot au sens si controversé ?
En ombrien, nous analyserons le tout début de la première table eugubine.
En étrusque, enfin, à travers la traduction d'une sélection d'inscriptions, nous ferons le point sur nos connaissances en matière de morphologie nominale.

Langue et littérature latines du moyen-âge : initiation à l’édition de textes latins

  • Responsable : Gisèle Besson (MCF de latin – ENS de Lyon)
  • Horaire : mercredi de 17h30 à 19h30 (S1/S3)
  • Lieu : ENS de Lyon
  • Évaluation : dossier d’édition avec traduction d’un texte latin médiéval

Ce séminaire propose d’aborder quelques aspects de l’édition d’un texte latin à partir d’exemples médiévaux, mais il reste aussi orienté vers une pratique plus large du latin médiéval. Il s’agira de découvrir la paléographie latine (ou d’en affiner la pratique), de transcrire des extraits de manuscrits inédits, d’observer l’évolution des pratiques d’édition et les problèmes qui se posent dans l’établissement d’un texte. Les étudiants pourront participer à une édition en cours de textes latins médiévaux.

Hyperdonat

  • Responsables : Bruno Bureau (PR de latin – Lyon 3) et Christian Nicolas (PR de latin – Lyon 3)
  • Horaires : jeudi 08-10h (S1/3)
  • Lieu : université Lyon 3
  • Évaluation : terminal oral

Ce séminaire est composé de deux volets, qui peuvent être suivis séparément pour ceux qui choisissent le séminaire en auditeur/auditrice libre. Pour ceux qui veulent le valider, il faut suivre impérativement les deux volets :

  1. Un atelier de traduction de commentaire antique, animé par C. Nicolas.
  2. Un atelier numérique, animé par B. Bureau : visualiser des variantes textuelles et construire un apparat numérique, questions de méthode et de pratique.

 L’édition critique traditionnelle (Budé, Teubner, etc.) repose en partie sur les contraintes inhérentes à la présentation matérielle d’un livre. Ces contraintes peuvent être contournées par le numérique, qui possède lui aussi ses propres contraintes. Dans ce séminaire, on partira de la pratique de la préparation d’une édition critique numérique (avec un outile mis au point par nos soins et qui sera fourni aux participants) et on verra :

  1. Comment tirer pleinement partie des options de visualisation pour exploiter le maximum de données sur les textes
  2. Comment relier ces éléments d’édition à d’autres éléments (annotation du texte de type notes, commentaires, index, etc.)

Le but n’est pas de fournir un enseignement magistral, mais de réfléchir ensemble à des problèmes et à leurs possibles solutions. Aucun prérequis technique n’est nécessaire. Il suffit d’avoir envie de s’initier et d’être prêt à discuter sur ces questions qui engagent en réalité la manière dont on met à disposition (des chercheurs, du grand public, des étudiants…) les textes anciens.

Linguistique latine

  • Responsable : Christian Nicolas (PR de latin – Lyon 3)
  • Horaire : jeudi 12h-14h (S1/3)
  • Lieu : Université Lyon 3
  • Évaluation : terminal oral

Que restitue-t-on dans la prononciation dite restituée du latin ?
La prononciation dite restituée du latin a eu le mérite d’unifier en France la manière de dire le latin à voix haute à une époque où l’enseignement public, l’enseignement privé et l’Église avaient chacun des manières particulières de le faire. Mais ce n’est en aucun cas une manière universelle de faire. Le latin de l’enseignement italien se prononce tout à fait différemment, celui d’Espagne aussi, et ainsi de suite, sans parler du latin liturgique ou du latin de la musique sacrée, lequel se prononce, en gros, à l’italienne ou à l’allemande, selon le pays d’origine des chanteurs ou du chef d’orchestre.
En outre, n’a pas été pleinement clarifiée la méthode de restitution. Que restitue-t-on, au fond, dans la prononciation restituée à la française ?
L’aspect le plus étrange de cette manière d’envisager l’oralité du latin est le déni de sa plasticité selon les époques. Est-il envisageable que Plaute et Isidore de Séville (par exemple) parlent et prononcent la même langue ? Analogiquement, cela reviendrait à supposer une identique manière de prononcer le français depuis La Chanson de Roland jusqu’au dernier numéro paru du Monde.
On abordera donc la question de la méthode de reconstitution, de la diachronie, de la prononciation des mots grecs latinisés, du rapport entre la prononciation et le code écrit, par le biais de textes de toute époque et de tout genre, notamment des textes de grammairiens de l’antiquité tardive, pour qui ces questions relevaient déjà de l’archéologie du signe linguistique.
Une part particulière sera faite aux textes versifiés en raison des contraintes induites par les règles de prosodie.
Le séminaire, par son orientation didactique, s’adresse autant aux étudiants inscrits en master recherche qu’à ceux du master MEEF.

Orientation bibliographique :
- W. S. Allen, Vox Latina, Cambridge, 19782.
- W. S. Allen, Vox Graeca, Cambridge, 19873.
- F. Biville, Graphie et prononciation des mots grecs en latin, BIG, diffusion Peeters, 1987.
- P. Cibois, « La prononciation du latin (1) : l’enseignement », billet publié dans le carnet de recherche hypotheses.org (http://enseignement-latin.hypotheses.org/4209).
- M. Formarier, « Rythme, plaisir de l’écoute et conversion chez Augustin », Rhuthmos, 15 janvier 2013 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article715.
- C. Nicolas, « De l’étymologie pour l’œil à l’étymologie pour l’oreille : l’exemple de la prosthèse vocalique dans les Etymologies d’Isidore de Séville », Revue de Philologie, 82-2 (2008), 2011, 333-354.
- C. Nicolas, « Etymologizing from eye to ear : about vowel prosthesis in Isidore’s Etymologies », dans F. Biville, M.-K. Lhommé et D. Vallat (éd.), Latin vulgaire-Latin tardif IX, Actes du Neuvième colloque international sur le latin vulgaire et tardif, Lyon 2-6 septembre 2009, Collection de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée 49, série Linguistique et Philologie 8, 2012, p. 795-806.
- L. Nougaret, Traité de métrique latine classique, Klinclsieck, 19864.
- Site de la SORGLL (Society for the Oral Reading of Greek and Latin Literature) : http://www.rhapsodes.fll.vt.edu/.

Linguistique comparée des langues indo-européennes

  • Responsable : Isabelle Boehm (PR de grec – Lyon 2)
  • Horaire : jeudi de 18h à 19h45 (S1/S3)
  • Lieu : université Lyon 2
  • Évaluation : un exposé oral ou écrit (assidus et DA)

Le séminaire est organisé en deux volets :

a- questions de sémantique et de lexicologie : questions de vocabulaire des langues indo-européennes, centré sur les vocabulaires spécialisés des domaines de la biologie humaine, animale et végétale, en lien avec les programmes de l’axe A du laboratoire HiSoMA. L’examen approfondi d’un corpus sélectionné permettra d’observer certains principes fondamentaux à l’œuvre dans le développement du vocabulaire et en quoi ils peuvent être révélateurs d’une variété de conceptions de la constitution et du fonctionnement du vivant dans l’Antiquité.

b- présentation d’une langue indo-européenne ancienne : la langue hittite. Présentation du fonctionnement grammatical et lexical, lecture de textes simples (fournis en séminaire) présentés dans leur contexte socio-culturel et historique, et observation des écarts dans le domaine du vocabulaire technique (architecture et artisanat) avec grec et latin.
Le séminaire est ouvert aux étudiants de toutes les options du master « Mondes anciens » ainsi qu’aux étudiants du master de Sciences du Langage et aux étudiants du master « Archéologie et sciences de l’Archéologie ».

2. Semestres pairs (janvier - avril 2017)

Historiographie grecque

  • Responsable : Pascale Jouanna (MCF de grec – Lyon 3)
  • Horaires : mardi 14h-16h
  • Lieu : université Lyon 3
  • Évaluation : à définir

Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ? s’interroge de manière provocante Paul Veyne en 1983 lors de la publication de son ouvrage éponyme, sous-titré Essai sur l’imagination constituante. L’étude de Veyne s’inscrit en fait dans un contexte général de réexamen critique de la nature et du pouvoir des mythes, illustré aussi par les études de Marcel Détienne et Luc Brisson. Elle se démarque cependant de ces travaux en s’intéressant moins à la nature intrinsèque du mythe, son identité, sa signification, qu’à ses modalités de réception, adhésion ou scepticisme. La réflexion porte donc fondamentalement sur le statut de la croyance et de la vérité dans leur rapport au mythe (ce qui d’emblée signale aussi le lien avec l’historiographie).
Quand un mythe est-il vraisemblable ? Comment les Grecs ont-ils rendu vraisemblable un mythe incroyable ? Pour reprendre la terminologie actuelle, en quoi la rationalisation ou historicisation mythiques ont-elles consisté?
En s’appuyant sur les travaux récents des épigones de P. Veyne, David Bouvier et Greta Hawes entre autres, le séminaire sera l’occasion de revenir sur les œuvres et les personnalités encore mal connues mais centrales de Palaiphatos, de Denys de Mytilène surnommé Skytobrachion (« Bras-de-cuir ») et d’Evhémère de Messène notamment (IIIème s. av.JC). Nous verrons aussi dans quelle mesure des historiens postérieurs, tels Polybe ou Diodore par exemple, ont été influencés par ce courant.

Orientation bibliographique :
- D. Bouvier, « Palaiphatos ou le mythe du mythographe », Polymnia, 1, 2015, p. 25-60.
- L. Brisson, Platon, les mots et les mythes, Paris, 1982.
- M. Détienne, L’Invention de la mythologie, Paris, 1981.
- G. Hawes, Rationalizing myth in Antiquity, Oxford, 2014.
- J. S. Rusten,
Dionysius Scytobrachion, Opladen, 1982.
- M. Winiarczyk, The « Sacred History » of Evhemerus of Messene, Berlin-Boston, De Gruyter, 2013 (trad. angl.).

Séminaire en langue étrangère : anglais - Sunoikisis Digital Classics

  • Responsable : Michèle Brunet 
(PR de grec – Lyon 2)
  • Horaire : mercredi de 14h à 15h45
  • Lieu : université Lyon 2
  • Évaluation : évaluation de la contribution à l’élaboration et à la réalisation de la Common Session diffusée par Lyon, ou travail individuel

Ce séminaire, rattaché au consortium international Sunoikisis Digital Classics émanation du programme homonyme du Center for Hellenic Studies de l’Université Harvard, est proposé depuis 2 ans à Lyon 2 à titre expérimental. Il associe des séances en présentiel à un cours collectif dispensé chaque semaine en anglais et en direct à partir de l’une des universités partenaires. Ce cours offre une formation de base extrêmement complète aux étudiants désireux de se familiariser avec la démarche d’analyse au moyen d’outils et de ressources numériques et avec les diverses modalités de mise en œuvre de ces outils et ressources pour l’étude des Langues et Cultures de l’Antiquité, sans dissocier les textes, les vestiges, les inscriptions.
Le contenu des cours de la session 2016 est consultable sur http://sunoikisisdclyon.postach.io/post/sunoikisis-dc-2016-br-summer-semester-course ; la thématique spécifique qui servira de fil conducteur à la session 2017 sera choisie par le collectif en décembre 2016.

L’épopée latine après l’époque classique : intertextualité(s) et jeux de genres

  • Responsable : Bruno Bureau (PR de latin – Lyon 3)
  • Horaire : jeudi 12h-14h
  • Lieu : Université Lyon 3
  • Évaluation : terminal oral

L’épopée latine disparaît (pour nous) après Stace pour plus d’un siècle, mais elle renaît ensuite sous des formes différentes en apparence (épopée chrétienne, épopée panégyrique), mais qui toutes se pensent en lien avec la tradition « romaine ». Le but de ce séminaire est d’observer comment se construit ce rapport littéraire à la tradition, pour mieux saisir l’évolution du genre, soit en lui-même, soit au contact d’autres genres. Nous nous fonderons sur les réflexions modernes sur l’intertextualité et l’intergénéricité pour montrer comment de Juvencus à Corippe, si l’épopée change, elle n’en continue pas moins à suivre (à sa façon) la voie de Virgile, Lucain ou Stace.
Tous les textes (avec leur traduction) seront distribués en cours.

Orientation bibliographique :
- S. Rabau (2002), L’intertextualité, Flammarion.
- Ph. Hardie (1993), Epic Successors of Virgil. A Study in the Dynamics of a Tradition, Cambridge University Press.
- J.-M. Schaeffer (1989), Qu’est-ce qu’un genre littéraire ?, Seuil, Paris.

Séminaire en langue étrangère : anglais - English for Classics

  • Responsable : Pascal Luccioni (MCF de grec – Lyon 3)
  • Horaire : jeudi 14h-16h
  • Lieu : université Lyon 3
  • Évaluation : contrôle continu

This seminar aims mainly at giving the students a better command of the English language, inasmuch as they will have to read (and, possibly, to write) English texts in the course of their studies. We shall read every week articles or extracts from books about Classics, which have been hailed as landmarks in their field. We shall also read English (or American) poetry which drew its inspiration from "the glory that was Greece/ and the grandeur that was Rome", in order to increase our understanding of the evolution of the Classical tradition in English speaking countries. The students will have to present (orally and in writing form) a shorter essay about a work/study of their choice.

Histoire de la langue grecque : grec mycénien et grec homérique

  • Responsable : Isabelle Boehm (PR de grec – Lyon 2)
  • Horaire : jeudi 18h à 19h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle IR07
  • Évaluation : exposé oral ou écrit

Le séminaire sera organisé en deux volets :

a- initiation à la langue grecque mycénienne : morphologie, phonétique, syntaxe, système graphique, en relation avec la langue homérique. Aucun niveau préalable en grec n’est exigé !
b- sémantique et lexicologie, en connexion avec les travaux de recherche dans le laboratoire HiSoMA sur les textes techniques et la naissance des sciences exactes dans l’Antiquité : à partir des témoignages dans les tablettes en linéaire B mises en connexion avec les premiers textes alphabétiques grecs, on s’intéressera en particulier aux développements des vocabulaires « spécialisés », en connexion avec le vocabulaire des techniques dans le domaine de l’agriculture et de l’horticulture.

Le séminaire est ouvert aux étudiants de toutes les options du master « Mondes anciens » ainsi qu’aux étudiants du master de Sciences du Langage et aux étudiants du master « Archéologie et sciences de l’Archéologie ».

Historiographie latine

  • Responsable : Gérard Salamon (MCF de latin – ENS de Lyon)
  • Horaire : vendredide 9h à 11h
  • Lieu : ENS de Lyon
  • Évaluation : à définir

Les recherches menées à la suite de l’ouvrage fondateur de Éric Hobsbawn et Térence Ranger, L’invention de la tradition, ont montré que ce qui fait agir les hommes est moins la réalité de leur histoire que l’idée qu’ils s’en font. De ce point de vue l’ab Vrbe condita est un document irremplaçable : écrite à l’époque augustéenne, donc dans une période de refondation de Rome après les guerres civiles, l’œuvre de l’historien padouan a en effet rapidement été considérée comme une somme indépassable. La vision que Tite-Live donne de Rome et de son histoire n’est pas entièrement nouvelle, mais elle s’est imposée, au moins dans ses grandes lignes, sans être jamais réellement remise en question, offrant aux Romains une image de leur cité et d’eux-mêmes sur laquelle ils ont modelé leur comportement. C’est cette représentation, fondatrice d’une certaine idée de Rome que le séminaire a pour but de mettre en lumière.
Dans ce cadre seront étudiés, autour de thèmes précisés lors de la première séance, des textes tirés des cinq premiers livres de l’ab Vrbe condita, mais aussi des extraits de Cicéron, de Denys d’Halicarnasse (Antiquités romaines), de Diodore de Sicile, de Florus et alii…

Poésie augustéenne et théories littéraires modernes : l’impossible dialogue ?

  • Responsable : Bénédicte Delignon (MCF de latin – ENS de Lyon)
  • Horaire : vendredi de 14h à 16h
  • Lieu : ENS de Lyon
  • Évaluation : Les étudiants travailleront à partir de quelques articles ou extraits d’ouvrages qui utilisent la théorie littéraire moderne pour analyser des textes anciens. On leur demandera d’en faire un bref compte-rendu et d’en proposer une lecture critique pour montrer l’intérêt et les limites d’une telle approche. Ils s’exerceront ainsi à l’exploitation de la bibliographie telle qu’elle peut se pratiquer dans le cadre d’un mémoire de master.

Peut-on lire la littérature ancienne avec des outils théoriques qui ont été pensés pour la littérature moderne ? Faut-il appliquer les théories des genders studies aux textes antiques, alors que la question des identités sexuelles et du rapport homme / femme ne se pose pas à Rome comme elle se pose dans nos sociétés occidentales ? Comment la notion d’intertextualité s’articule-t-elle à la notion d’imitatio, qui fonde l’acte d’écrire chez les Anciens ? Le concept de transgénéricité est-il pertinent, appliqué à une littérature où la notion même de genre ne va pas de soi ? Que faire de la sémiotique de la réception lorsqu’il est difficile de se représenter le lecteur des œuvres anciennes ?
Pour tenter d’apporter une réponse à quelques-unes de ces questions, le séminaire présentera brièvement certaines théories littéraires modernes et s’intéressera à l’utilisation qui peut en être faite (ou non) dans l’étude de la poésie ancienne, en particulier d’époque augustéenne.

Paléographies grecque et latine

  • Responsables : Stéphane Gioanni (PR de latin – Lyon 2) et Jean Schneider (PR de grec – Lyon 2)
  • Horaire : jeudi de 12h à 13h45
  • Lieu : université Lyon 2, salle IR07
  • Évaluation : à définir

Initiation à la paléographie des textes narratifs, littéraires et liturgiques de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge (domaines grec et latin).
Dans le domaine latin, le séminaire proposera, sur la base d’un programme de lectures, une vue d’ensemble des principales écritures majuscules et cursives utilisées pour la transcription des œuvres littéraires, narratives et liturgiques dans les scriptoria de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge (onciale, semi-onciale, caroline, bénéventaine, gothique et humanistique).
Pour le domaine grec, le séminaire proposera quelques exercices de lecture, avec des reproductions de manuscrits en minuscule byzantine (à partir du IXe siècle), et on pourra aussi lire quelques textes (avec traduction française) qui nous renseignent sur l’histoire du livre, et nous montrent concrètement ce que signifie, avant Gutenberg, la « publication » d’un texte.

Orientation bibliographique :
- G. Cavallo, Lire à Byzance, Paris, 2006.
- A. Dain, Les manuscrits, Paris, 1997.
- L. D. Reynolds, N. G. Wilson, D’Homère à Érasme, la transmission des classiques grecs et latins, Paris, 1991.

Logo université Lumière Lyon 2Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon