UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Visible Words: Research and Training in Digital Contextual Epigraphy

Programme franco-américain Visible Words du Partner University Fund

Ce programme est une coopération transatlantique combinant recherche et formation, dédiée à l’épigraphie numérique et contextuelle, qui vise à créer un premier niveau de réseau thématique entre la France et les USA.

Le consortium de partenaires associe côté français un certain nombre de participants rattachés au laboratoire HiSoMA, l’École française d’Athènes, l’École française d’Extrême Orient et, côté USA, Brown University, Tufts University/Perseus Institute.

Associant des spécialistes de différentes langues et civilisations (Égypte, Grèce, Rome, Extrême-Orient) qui sont tous engagés dans des publications électroniques de corpus d’inscriptions, ce programme offre la possibilité de tester en grandeur nature les questions d’interopérabilité entre ressources en ligne. Par ailleurs, réunis par la conception de l’épigraphie comme étant une branche de l’archéologie, les participants à ce programme impliquant fortement plusieurs Écoles françaises à l’Étranger et des sites archéologiques majeurs, très riches en patrimoine épigraphique monumental (Athènes, Thasos, Angkor), y voient une opportunité d’orienter les recherches vers la construction d’Environnements de Recherche Numérique (Virtual Research Environment) pour l’épigraphie.

En posant comme principe que l’usage de l'inscription comme « écriture spectaculaire » n'est en rien spécifique à l'antiquité gréco-romaine, il est intéressant d'appliquer une démarche comparative dans la longue durée et à une échelle très élargie pour l'analyse de tels ouvrages, depuis l'Égypte pharaonique jusqu'à l'Asie du Sud-Est au XVe s. En effet, ni les problématiques de recherche ni les méthodes d’analyse non plus que les outils et procédures numériques ne sont liés à une langue ou à une écriture particulière. En revanche, il existe bien une définition commune de l’inscription en tant qu’elle est écriture ostentatoire et iconotexte, conçue pour être installée sur un support précis et dans lieu/espace précis de visualisation. Partant, il devient possible d’associer à cette nouvelle approche épistémologique (l’épigraphie numérique et contextuelle) une recherche sur les outils numériques nécessaires pour une étude vraiment complète des inscriptions, en rapprochant des outillages et des méthodes qui relèvent de communautés disciplinaires distinctes.

Dans le cadre de ce programme les recherches sont organisées thématiquement autour de trois thèmes qui posent des questions à la fois d’un point de vue scientifique et d’un point de vue technique.

  • Les inscriptions dans leur contexte d’exposition et de visualisation, à différentes échelles spatiales.
  • Les représentations des individus et des réseaux : le nom et le portrait, onomastique et prosopographie, à différentes échelles du temps.
  • La sémiotique visuelle : les inscriptions comme iconotextes et l’écriture comme système décoratif.

Pour chaque thème, la méthode est la même : explorer la question dans chacun des contextes historiques concernés, faire un inventaire critique des outils numériques disponibles afin d’évaluer leur adéquation aux besoins de l’analyse, adapter les outils et les mettre en oeuvre dans le cadre d’ateliers de terrain — en Grèce en 2015, au Cambodge en 2016 — associant chercheurs et étudiants. Un travail en commun à distance est effectué dans le cadre des séminaires de recherche reliés entre Brown, Tufts et Lyon pour préparer l’atelier de 3 semaines sur le terrain. Un travail spécifique est dédié à l'adaptation à un environnement linguistique francophone et pédagogique français de la plateforme Perseids, développée pour l’enseignement et la recherche par Marie-Claire Beaulieu et Bridget Almas, avec l’appui de la Andrew W. Mellon Foundation.

Enfin, ce programme prévoit un échange annuel croisé d’enseignants et d’étudiants à partir du niveau Master entre la France et les USA.  

Plus d'informations sur le carnet de recherches du programme.
 

 

Logo université Lumière Lyon 2Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon