UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Lieux sacrés et pratiques religieuses

Axe C - Sociétés en mutation - Programme 4

Fortement ancré dans les terrains de recherche du laboratoire, en particulier en Égypte, à Chypre et au Proche-Orient où se poursuit l’exploration archéologique de plusieurs sanctuaires et nécropoles, ce programme a aussi vocation à fédérer les recherches sur des sources diverses, tant archéologiques que textuelles et figurées, et à permettre une lecture croisée de contextes antiques, de l’Égypte pharaonique aux débuts de l’ère chrétienne, de l’Occident celte à l’Orient.

Séminaires et colloques

Une journée d’étude organisée par A. Carbillet (HiSoMA) et V. Matoïan (Archéorient) le 12 mai 2016 vise à inaugurer une série de rencontres autour du thème de l’iconographie religieuse et des approches iconologiques. Le but est de confronter les expériences de chercheurs spécialistes de champs chronologiques et géographiques différents qui partagent, sur une documentation très diverse, une même méthode interprétative.

Fin 2017 ou début 2018 un colloque international Sanctuaires de l’Arabie nabatéenne et romaineprévoit de réunir au Koweït des chercheurs qui conduisent des travaux sur les sanctuaires dans quatre pays actuels (Syrie, Jordanie, Égypte – pour le Sinaï – et Arabie Séoudite), à propos du territoire du royaume nabatéen puis de la province romaine d’Arabie.

Des sites assez nombreux sont concernés, en particulier Bostra et Canatha en Syrie ; Gérasa, Umm el-Walid, Pétra et Ramm en Jordanie ; Qasrawet dans le Sinaï ; Wadj, Hegra, Ruwwafa, les îles Farasan en Arabie Séoudite. Ce sera la première fois que cet espace sera envisagé globalement. Il s’agit de faire le point sur de nombreuses découvertes récentes et aussi de les mettre en regard de dossiers plus anciens de façon à cerner les traits communs de l’architecture des temples et de la disposition des sanctuaires à l’époque nabatéenne, et aussi de l’organisation des cultes que l’on peut en déduire. Il s’agit également de mesurer l’ampleur des changements que la romanisation a apportés dans ces deux domaines (l’architecture et les cultes) par l’intégration de la région dans le monde méditerranéen.

Les institutions organisatrices de ce colloque, outre HiSoMA, seront l’IFPO, le CEFAS (Sanaa, Djedda) et l’Université de Hail (Arabie Séoudite).

Par ailleurs, les thématiques du programme seront abordées dans le cadre du séminaire transversal de l’axe C.

Recherches de terrain : fouilles, études et publications

 

Logo université Lumière Lyon 2Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon