cnrs maison de l'orient site numismatique

Le Monnayage provincial romain de la
période des Sévères (193-222 AD)

carte

Partenaire 2 . Responsable : Michel Amandry, Bibliothèque nationale de France, Paris

RPC V

Roman Provincial Coinage (RPC) V

De l'instauration du Principat par Auguste à la réforme de Dioclétien en 295, le numéraire officiel de l'État romain fut essentiellement frappé à Rome, et plus largement à partir du IIIe s., dans d'autres ateliers tels que Lyon, Milan ou Siscia. Ce monnayage est répertorié dans The Roman Imperial Coinage (RIC), Spink éditeur, Londres, dont les tomes couvrant cette période sont parus entre 1923 et 1984 (RIC I2 à RIC V,2 : 8 volumes). Mais il manque un ouvrage de référence qui brosse un tableau des monnaies frappées localement dans les provinces de l'Empire pour la même époque (les dernières monnayages locaux datent de Tacite (276 AD), à l'exception de l'atelier d'Alexandrie qui continue à fonctionner jusqu'en 296).

Ce numéraire, le plus souvent en bronze, dont l'étude est souvent difficile, fait partie intégrante du système monétaire romain et les colonies, municipes ou villes libres qui ont battu monnaie ont bien souvent suppléé les ateliers officiels pour approvisionner en monnayage divisionnaire les marchés locaux.
En fait, ces ateliers ont pris, régionalement, le relais de l'État romain. Le programme Roman Provincial Coinage (RPC) est né de l'ambition de combler cette lacune et d'offrir une vision complète de ce matériel (à partir des 11 plus grandes collections numismatiques au monde, Londres, Paris, Berlin, New York, Oxford, Cambridge, Glasgow, Copenhague, Madrid, Vienne, Munich), répondant ainsi aux besoins des numismates, historiens, épigraphistes, archéologues et autres chercheurs s'intéressant à l’histoire provinciale de Rome. A. Burnett et M. Amandry en assurent la coordination scientifique.

Le corpus soutenu par l’ANR MONetA correspond au tome V du découpage de la collection Roman Provincial Coinage (RPC). Un premier volume paru en 1992 couvre la centaine d'années séparant la mort de César en 44 avant J.-C. de celle de Vitellius en 69 après J.-C. et examine le monnayage de plus de 400 cités disséminées à travers l'Empire romain.
Ce travail, signé par A. Burnett (GB), M. Amandry (F) et P. P. Ripollès (SP), a rencontré un succès tel qu'il en est à la 3e édition. Le volume II du RPC (les Flaviens) est paru en 1999 (A. Burnett, M. Amandry, I. Carradice). En 2006 est paru RPC VII. Gordien III. 1, Province d’Asie (M. Spoerri). Deux Suppléments ont également été publiés l’un en 1998 (A. Burnett, M. Amandry et P. P. Ripollès), le second, en ligne, en 2006 (A. Burnett, M. Amandry, I. Carradice) www.uv.es/~ripolles/rpc_s2 (pdf). Incontestablement, un public existe pour ces ouvrages de référence.
Le matériel y est présenté géographiquement, de l'Espagne et l'Afrique en Occident à la Syrie et l'Égypte en Orient. Pour chaque cité, les problèmes d'attribution, de datation, de dénomination, de typologie sont discutés brièvement avant le catalogue proprement dit, comprenant la liste des émissions.

La série complète comprendra 10 volumes. Le découpage chronologique est le suivant :

Titre Auteur
I - From the death of Caesar to the death of Vitellius (44 BC-AD 69)
(1992, réimpression en 1998 et en 2005)
A. Burnett (Londres)
M. Amandry (Paris)
P.P. Ripollès (Valence)
II - From Vespasian to Domitian (AD 69-96) (1999) A. Burnett (Londres)
M. Amandry (Paris)
I. Carradice (St Andrews)
III - Nerva–Hadrian M. Amandry (Paris)
W. Metcalf (Yale)
A. Geissen (Francfort)
A. Burnett (London)
L. Bricault (Toulouse)
B. Woytek (Vienne)
IV - The Antonines
http://rpc.ashmus.ox.ac.uk
C. Howgego (Oxford)
V. Heuchert (Oxford)

V - The Severan period (AD 193-222) M. Amandry (Paris)
S. Kremydi (Athènes)
E. Papaefthymiou (Athènes)
F. Delrieux (Chambéry)
L. Bricault (Toulouse)
A. Hostein (Paris)
J. Dalaison (Lyon)
B. Rémy (Grenoble)
S. Matthies (Berlin) Alexandrie

VI - Severus Alexander S. Matthies (Berlin) Alexandrie

VII - De Gordien Ier à Gordien III.1. Province d’Asie   (2006) M. Spoerri-Butcher (Coventry)

VIII - Philip E Levante †
K. Butcher (Coventry)

IX - Decius–Gallus E. Levante †
A. Hostein (Paris)

X - Aemilian–Diocletian W.E. Metcalf (Yale)



--> début de page

Le corpus ici concerné est le volume RPC V. Septime-Sévère – Élagabale, 193-222 de n. è. L’arc chronologique est relativement court, quoiqu’il implique un nombre important d’imperatores et de membres de leurs familles : Pescennius Niger, Pertinax, Didius Julianus et Scantilla, Clodius Albinus, Septime Sévère et Julia Domna, Caracalla et Plautilla, Géta, Macrin et Diaduménien, Élagabale et Julia Maesa, Julia Soemias, Annia Faustina, Aquilia Severa.

L’inclusion du règne d’Élagabale (218-222) dans ce volume est rendue nécessaire par la confusion, dans les médailliers, entre monnaies de Caracalla et d’Élagabale. La complexité du corpus vient toutefois de son ampleur : la période sévérienne marque le point culminant pour le nombre d’ateliers émetteurs (voir carte infra), il requiert d’autres types de méthodes et mobilisera une équipe importante, car ce volume sera sans conteste le plus gros de la série. C’est le chantier majeur pour les 3 années du programme ANR MONetA : M. Amandry est le coordinateur du volume RPC V.
Le soutien ANR au programme RPC V permet l'entreprise. Il couvre les deux principaux chapitres des charges, les missions dans les collections de référence européennes (+ ANS New York), socle de la collecte documentaire à la base de l’étude scientifique et de la préparation des corpus ; les campagnes photographiques destinées à l’étude hors site des collections numismatiques et à l’illustration des corpus.

Le soutien ANR au programme RPC V permet l'entreprise. Il couvre les deux principaux chapitres des charges, les missions dans les collections de référence européennes (+ ANS New York), socle de la collecte documentaire à la base de l’étude scientifique et de la préparation des corpus ; les campagnes photographiques destinées à l’étude hors site des collections numismatiques et à l’illustration des corpus.


--> début de page


Époque de Septime Sévère. Ateliers provinciaux

Si les volumes précédents du RPC n’ont pas été envisagés de prime abord pour être mis en accès libre sur le web (la couverture photo des collections étant encore traditionnelle : photos argentiques de moulages), la mise en place d’une équipe pour mettre en chantier le volume RPC V, le plus gros de la série, au moment où près de 400 cités frappent monnaie dans l’Orient méditerranéen, s’est évidemment accompagnée d’une réflexion sur la place du numérique dans ce projet. Une couverture argentique n’est désormais plus de mise, pour ce volume V du corpus RPC qui devrait concerner de 40 à 50 000 monnaies.

Cet instrument de travail sera en deux tomes, comprenant chacun un volume de texte et un volume d’indices et de planches, soit 4 volumes en tout. Le premier tome couvrira les provinces d’Achaïe, de Macédoine, de Thrace, de Mésie, de Bithynie et du Pont ; le second couvrira les provinces d’Asie, de Cappadoce et Galatie, de Pamphylie, de Pisidie, de Cilicie, de Syrie et l’atelier d’Alexandrie.

L’ensemble comptera plus de 400 planches et illustrera ca. 8 000 monnaies (1 monnaie par type), soit 16 000 photos. Outre l’illustration du corpus sous sa forme papier (planches photos), le passage à la collecte documentaire sous sa forme numérique permet d’envisager la mise en ligne en open access de la partie catalogue du corpus, sans que le passage en ligne sur le web ne concurrence le corpus papier, auquel les institutions co-éditrices, Bibliothèque nationale de France et British Museum Press, n’entendent pas renoncer.
Il est bien évident que la numérisation systématique de l’ensemble des monnaies concernées par le RPC V ne peut être envisagée pour toutes les collections. Mais elle se fera, dans le cadre du présent projet, pour les collections majeures de référence : Paris, Vienne, Londres, Berlin, New York afin de collecter les photos numériques qui illustreront les 400 planches prévues pour le corpus papier.

Les missions se font en équipe de deux chercheurs : l’un sélectionnant et numérisant la documentation, l’autre pour le travail de prise de références. C’est ce socle documentaire numérique qui fournira aussi la bibliothèque d’images proposée sur un serveur numismatique avec la mise en ligne du catalogue. Le programme RPC bénéficie sur ce point de l’expérience pilote menée par les auteurs britanniques du RPC IV (Antonin-Commode), C. Howgego et V. Heuchert : la pré-mise en ligne du catalogue du RPC IV, à partir d’une base de données liée à une très riche bibliothèque d’images numériques
(http://rpc.ashmus.ox.ac.uk)