UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Premier séminaire des correspondants égalité

0rganisé par la délégation Rhône Auvergne du CNRS le 22 septembre 2020

Ce séminaire, ouvert par M. Faure, délégué régional, qui a rappelé l’importance de ce sujet, a eu pour objectifs de présenter les avancées menées en matière de parité-égalité depuis la loi de 2015 imposant aux établissements publics la nomination d’un référent ainsi que la mise en place obligatoire, depuis 2019, de système d’alerte sur ces questions. Pour cela, nous a été présenté l’organigramme du CNRS ainsi que le réseau des correspondants parité-égalité.
Il a été rappelé l’ensemble des missions (cadrées par une lettre de mission) qui incombent aux correspondants.

La première partie de la journée a commencé par un état de la situation à l’appui de chiffres récents (2019) sur la répartition hommes /femmes au sein des laboratoires et des postes à responsabilité. Ces chiffres étaient fondés sur l’analyse des fiches de postes proposés et des recrutements effectués. À partir de ces données, il nous a été demandé de réfléchir à la notion de stéréotype de genre en utilisant des questionnaires proposés par l’université de Harvard qui montrent comment se met en place une ségrégation à la fois verticale et horizontale, de manière le plus souvent inconsciente.
Nous ont également été présentés dans des modules les outils pour agir dans les laboratoires et faire face à des situations parfois très complexes pour lesquelles les correspondants ne sont pas formés.

La deuxième partie de la journée a été consacrée à des ateliers. Ceux-ci prenant appui sur des situations concrètes et réelles ont permis de construire des propositions d’action.

Cette journée nous aura donné des pistes d’actions concrètes que nous avons depuis mis en place dans le laboratoire :

- création d’un mail générique : egalite.hisoma[at]mom[dot]fr
- mise à disposition d’ouvrages sur les thématiques d’égalité, de parité, violences sexuelles, stéréotypes de genre etc.
- accueil en octobre prochain de l’exposition archéosexisme : exposition itinérante co-organisée par l'association Archéo-Éthique et le projet Paye ta Truelle. A travers la présentation de témoignages sur le sexisme en archéologie, principalement sur les terrains de fouilles, elle vise à promouvoir la culture scientifique et à encourager la mixité et l’égalité à travers une meilleure éthique dans le monde de la recherche.

Par Aurore Béréziat et Florence Garambois, correspondantes égalité du laboratoire

 

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon