UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Cachette de Karnak

Cachette de KarnakDirection du projet : Laurent Coulon, chercheur associé au laboratoire HiSoMA
Auteurs : Laurent Coulon, Emmanuel Jambon, université de Tubingen (Allemagne)

La base de données Cachette de Karnak permet de consulter la documentation photographique concernant les statues conservées au Musée égyptien du Caire (environ 8 000 photographies).

En 1903, l'archéologue Georges Legrain fit une découverte exceptionnelle au nord-ouest de la cour du VIIe pylône du temple de Karnak (Louxor, Égypte), qui avait déjà livré dans sa partie sud de nombreux éléments d'architecture du Moyen et du Nouvel Empire : plus de 700 statues, 17000 bronzes et de nombreux autres objets furent mis au jour, au prix de fouilles rendues difficiles par les eaux d'infiltration. Le chantier se poursuivit jusqu'en 1907 et la plupart des statues rejoignirent le Musée du Caire.

En dehors d'un certain nombre d'effigies royales de toutes époques, les statues découvertes appartenaient généralement à des prêtres qui officièrent à Karnak entre le Nouvel Empire et la fin de l'époque ptolémaïque. En cela, la « Cachette » est une mine de renseignements sur le clergé et l'évolution des cultes. Des généalogies peuvent être reconstituées à partir de statues appartenant à différentes générations d'une même famille thébaine. Pour l'histoire de l'art, l'apport est tout aussi remarquable, car un grand nombre de types statuaires sont représentés. En outre, de nombreux petits objets de toutes sortes (stèles, plaques d'incrustation, amulettes, coudées votives, etc.) furent trouvés par Legrain lors de ces fouilles.
Paradoxalement, malgré l'intérêt majeur de cette découverte, ce vaste corpus de statues et d'objets divers n'est toujours que partiellement connu.

La base de données « Cachette de Karnak », fruit d'une collaboration entre l'Institut Français d'Archéologie Orientale (IFAO) et le Conseil Suprême des Antiquités de l'Égypte avec le soutien du CNRS, présente le premier essai d'inventaire général des objets (statues, stèles, etc.) de toutes époques découverts entre 1903 et 1907 par G. Legrain dans la « Cachette » de la cour du VIIe pylône de Karnak.
Ce travail s'est appuyé sur une documentation photographique très riche issue principalement du Corpus of Egyptian Sculpture du Brooklyn Museum, mais aussi de plusieurs milliers de photographies prises par l'IFAO en 2008-2009 au Musée égyptien du Caire. La collaboration avec les conservateurs du Musée du Caire et les promoteurs de l'Egyptian Museum Database a permis d'étudier de manière très approfondie les registres du Musée et de faire connaître pour la première fois certains objets conservés dans les réserves. L'inventaire s'est également fondé sur le réexamen des archives G. Legrain recensées par M. Azim et G. Réveillac (2004) mais aussi sur de nouveaux documents, par exemple les volumes du Catalogue général préparés par G. Legrain et Ch. Kuentz et restés inédits ou les estampages conservés au CFEETK à Karnak.
En savoir plus

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon