UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Sémantique et lexicologie

Axe A - Savoirs et doctrines - Programme 2

• Les perceptions sensorielles

(I. Boehm, Lyon 2)

L’étude du vocabulaire et de l’expression des perceptions sensorielles constitue un moyen adéquat d’évaluation du lexique antique : perception visuelle et vocabulaire des couleurs en grec ancien et dans les langues indo-européennes.

Les correspondances entre les couleurs telles que l'on en fabrique dans le monde grec, dans le monde romain et dans le bassin méditerranéen, qu'il s'agisse de teinture, de peinture, ou dans toute forme d'art, ne sont pas en correspondance univoque avec le vocabulaire qui sert à les nommer. La question de la "couleur" est envisagée par les linguistes et les philologues d'un côté, par les archéologues et les historiens de l'Art de l'autre. Les diverses spécialités présentes au sein du laboratoire HiSoMA, en collaboration avec des chercheurs extérieurs au laboratoire et actifs dans la MOM, peuvent croiser leurs approches pour tenter d'apporter des éléments de compréhension de la conception de la couleur dans les mondes antiques.

Activités associées :

- Séminaire du thème commun de la MOM, "Les Couleurs dans l'Antiquité", 2011-2014 et colloque international sur le même thème prévu à l'automne 2015, en collaboration avec le Musée des Beaux-Arts de Lyon
- ouvrage en préparation sur le vocabulaire des "couleurs" en grec ancien
- perceptions sensorielles et savoirs médicaux.

Les perceptions sensorielles ont, dans le domaine médical, un statut particulier : les premiers outils du médecin dans son examen du malade, les perceptions sensorielles du malade peuvent être altérées. De plus, le médecin établi entre elles des liens particuliers, qui sont mis au service du diagnostic, de la thérapeutique, voire du pronostic.
Ces particularités doivent nécessairement entraîner des développements spécifiques du vocabulaire. Les questions abordées dans le corpus des textes spécialisés seront les suivantes :

  1. créations lexicales et variations sémantiques réservées au corpus de la littérature spécialisée, en particulier la littérature médicale, latine et grecque ;
  2. liens entre le vocabulaire dans le corpus médical et d'autres corpus scientifiques (astronomie, géométrie, optique…)

• Un champ sémantique particulier : "droit" et "tordu"

(S. Coin-Longeray, Saint-Étienne & I. Boehm, Lyon 2)

Dans leur acception propre et originelle, les mots du droit et du tordu permettent de comprendre, pour une part, la conception de l'espace qu'ont les Anciens, domaine dont l'expression est souvent difficile et floue. Par ailleurs, presque tous les termes de ces champs sémantiques présentent également des acceptions figurées, où ils servent alors à l'expression du « bon », et du « correct » en général, et de son contraire. Ces usages métaphoriques semblent notamment courants aussi bien dans la rhétorique classique, où ils vont jusqu'à la conception de la justice et de la légalité, que dans les textes spécialisés, notamment médicaux, où l'on peut s'attendre à les trouver dans la définition de la bonne santé, et d'une pratique correcte du soin, ainsi que pour les descriptions de maladie et de mauvais diagnostic.

Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon