UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Littérature antique et numérique

Axe Transversal - Edition, archives, humanités numériques - Programme 2

Le projet HyperDonat (dir. B. Bureau & Chr. Nicolas, Lyon 3) doit connaître une vérification et correction, en lien avec la révision des scenarios de transformation afin de rendre l’outil plus aisément utilisable par d’autres projets qui demandent leur intégration à la base HyperDonat. Ce travail doit nécessairement être mené en collaboration avec d’autres projets similaires du laboratoire afin de se conformer à de « bonnes pratiques éditoriales » en cours de définition et dont la précision constituent précisément un enjeu de cet axe transversal. L’arrivée prévue d’au moins trois autres textes de nature assez différente permettra de préciser jusqu’à quel degré de généralisation on peut pousser l’outil et ce qui doit demeurer du ressort de l’adaptation ad hoc pour chaque projet.

D’autre part, il est important de pouvoir reprendre le chantier laissé en friche faute de support technique, celui de l’exploitation plus complète des données encodées dans le projet. Pour l’instant seule une petite partie des données est exploitable (et seulement à l’intérieur du projet). L’objectif est maintenant à la fois d’accéder à la totalité de l’information présente sur le projet et de rendre cette information « lisible » (y compris par des machines) pour d’autres projets similaires ou ayant besoin d’exploiter ce type de données (par exemple un projet autour des grammairiens ou des lexicographes,  des projets autour de l’édition des textes fragmentaires etc.).

Un autre point extrêmement important est la diffusion d’un outil d’aide à la collation spécifiquement orienté vers l’édition critique des textes anciens, incluant la possibilité de générer au moins quatre apparats (variantes de structure, sémantiques, graphiques, de mise en page) strictement conformes aux prescriptions de la TEI. Cet outil est déjà pratiquement prêt dans sa version de test, mais il demande à être utilisé sur une vaste échelle (Donat), corrigé si nécessaire et surtout à ce que le travail sur la visualisation rapide des résultats par le chercheur soit mené bien plus loin qu’il ne l’est dans la phase de test. Le but est de parvenir à générer des « témoins virtuels » à partir de la comparaison de collation de témoins conservés et de pouvoir ensuite comparer ces « témoins virtuels » entre eux. L’outil tel qu’il se présente aujourd’hui est double : une partie (déjà réalisée) qui permet la collation, et la visualisation des données des apparats soit par témoin soit en vue comparée, et une partie qui est en cours de construction et qui permettra aux chercheurs d’adapter cet outil à des textes de structure variée. L’outil a été testé sur deux textes de structure diamétralement opposées et la phase suivante est celle de l’exploitation des résultats (et des échecs) de ce test pour améliorer la plasticité de l’outil à des structures variées. Il est prévu ensuite d’offrir un espace collaboratif de collation, pour permettre une collation relativement rapide d’un nombre élevé de témoins.  

 

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon