UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Séminaire d'Epigraphie grecque et latine 2015-2016

Le séminaire d'épigraphie grecque et latine reprend pour l'année universitaire 2015-2016.

Les séances se dérouleront en salle Reinach - 4e étage - MSH MOM - 7 rue Raulin - Lyon 7e
(Pour les extérieurs, l'entrée se fait par le 86 rue Pasteur)

Nouvelles inscriptions grecques et latines de Hégra (Arabie Saoudite)
François Villeneuve, professeur d’archéologie de la Méditerranée et du Proche-Orient
hellénistiques et romains - Université Paris 1
- mardi 22 septembre 2015 - 17h
- affiche (.pdf)

Une nouvelle procédure administrative dans l'armée romaine du IIIe siècle ? Sur quelques inscriptions anciennes et récentes de Mésie inférieure
Patrice Faure, maître de conférences d’histoire romaine, Université Lyon 3, enseignant-chercheur, laboratoire HiSoMA
- mardi 13 octobre 2015 - 17h
- affiche (.pdf)

Premiers actes d’évergetisme attestés à Valeria (Hispania Citerior) à l’époque julio-claudienne : une nouvelle inscription du forum municipal
J. Edmonson, York Université, Toronto (Canada)
- mardi 1er décembre 2015 - 17h
- affiche (.pdf)

Les Tyriens parlent aux Delphiens (SEG 2, 330)
Julien Aliquot, chercheur au laboratoire
La lettre adressée par les Tyriens aux Delphiens, dont une copie épigraphique a été découverte à Delphes en 1893, est l’une des sources les plus insolites de l’histoire de Tyr à l’époque hellénistique. Elle révèle que les citoyens de la ville phénicienne ont pu arguer de liens de parenté afin de renforcer leur union avec les habitants de la cité phocidienne. Depuis sa première publication par H. Pomtow en 1917-1918, la plupart des historiens qui se sont intéressés à ce document lacunaire ont peu ou prou reproduit la même version du texte, non sans quelques réticences, depuis H. Pomtow lui-même en 1923 jusqu’aux auteurs du récent Choix d’inscriptions de Delphes, en passant par O. Curty et K. J. Rigsby. Sans parvenir à justifier l’intimité des relations établies de longue date entre Tyr et Delphes, ils ont aussi admis que le rapprochement entre les deux cités était consécutif à l’émancipation de Tyr de la tutelle des rois séleucides. Il s’agira ici de comprendre la logique de l’inscription afin d’en proposer une édition révisée et un commentaire original. En prenant également appui sur la partie conservée du texte et sur les propositions des uns et des autres, on tâchera de préciser les arguments qui ont pu fonder l’idée d’une parenté entre Tyr et Delphes, ainsi que les circonstances dans lesquelles les Tyriens ont été amenés à resserrer les liens qui les unissaient aux Delphiens.
- mardi 19 janvier 2016 - 17h
- affiche (.pdf)

Qu'est-ce qu'une inscription fausse ?
P. Le Roux, professeur émérite, Univ. Paris XIII
- mardi 16 février 2016 - 17h
- affiche (.pdf)

Le dossier d'Apollôs dans les ostraca grecs du fortin de Krokodilô (désert Oriental d’Égypte, IIe s. ap. J.-C.)
Bérangère Redon, chercheuse au laboratoire
- mardi 8 mars 2016 - 17h
- affiche (.pdf)

Une inscription découverte au théâtre de Capitolias (Décapole, Jordanie)
Jean-Baptiste Yon, directeur de recherche au laboratoire
- mardi 5 avril 2016 - 17h

Donateurs du sanctuaire de Srir (Antiochène, Syrie) au IIe s. apr. J.-C.
Pierre-Louis Gatier, directeur de recherche au laboratoire
- mardi 3 mai 2016 - 17h

Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon