UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

DIOUF Pierre

DIOUF Pierre
Catégorie
Chercheur/enseignant-chercheur associé
Coordonnées

Laboratoire HiSoMA
MSH Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07  
Portable : 00336 16 98 24 92 // 00221774662989 // 00221767425448
E-mail : pmhdiouf[at]gmail[dot]com

Fonctions

Enseignant-chercheur à l'Université Cheikh Anta Diop de DAKAR

Co-éditeur de carnet de recherche http://iatrica.hypotheses.org/

Membre scientifique Projet ANR E-PIGRAMME 

Thèmes de recherche
  • Epigraphie et littérature grecques
  • Littérature technique et histoire de la médecine ancienne grecque
  • Textes épigraphiques médicaux grecs
  • Questions politiques et religieuses dans le monde grec, Cultes guérisseurs et Rite de l'incubation
  • Langues et littératures anciennes
Thèse soutenue à HiSoMA

Guérison garantie : l'incubation dans les pratiques thérapeutiques en Grèce ancienne — Recueil des témoignages épigraphiques, littéraires et iconographiques.

Directeur de thèse

I. BOEHM et M. BRUNET

Date soutenance
Lundi, 21. Octobre 2013
Année première inscription en thèse
2010

Certains savants se sont laissés souvent influencer par l'opinion moderne de la médecine scientifique triomphante jugée comme seule véritable médecine à même de guérir toute sorte de maux, tout en reléguant aux oubliettes ou à une échelle nettement inférieure d'autres formes de pratiques médicales telles que la médecine dite magico-religieuse ; pratiques qui se voient dénuer de toute efficacité au profit de la médecine dite scientifique. À travers notre thèse, nous nous proposons de démontrer que ces autres formes de thérapie dites subalternes méritent une approche plus valorisante, que nous pouvons nous permettre de célébrer. Grâce à l'archéologie, l'on peut attester que la Grèce du siècle de Périclès a connu des cultes de guérison impliquant des démarches religieuses préliminaires ainsi que des rites d'actions de grâce. Souvent pour multiplier ses chances de guérison, le malade pouvait à la fois faire appel aussi bien aux expériences humaines qu'à celles irrationnelles ; et le plus souvent le recours aux pratiques irrationnelles faisait la différence : l'épiphanie ou l'intervention du dieu au cours d'un rêve suffisait à guérir le malade. Ainsi naquit l'incubation au cœur de l'interrogation médicale salutaire du patient. Dans ce processus de guérison, le sommeil des pèlerins ne s'apparente en rien au sommeil ordinaire d'une nuit quelconque, et le rêve y a par conséquent une place assez particulière, un rôle crucial : il ne s'agit pas de rêves ordinaires, mais ce sont des rêves contrôlés, codifiés et manipulés par des spécialistes dans le cadre d'un usage précis, le conseil ou une thérapie. La pratique de l'incubation devient ainsi une nécessité voire une opération ultime et indispensable pour préserver le bien le plus précieux et impérieux de l'homme, la santé. La guérison peut alors être garantie partiellement ou totalement par le rituel incubatoire, entre autres pratiques. Cette pratique revêt ainsi l'apparence d'un véritable rituel d'initiation, elle suppose la reconnaissance de l'omnipotence du dieu sauveur (Asclépios très souvent accompagné de sa fille Hygie, ou Amphiaraos d'Oropos ou Trophonios de Lébadée) et oblige le patient à un renouveau, à une purification dans le processus de guérison. Elle est vécue comme une expérience de contact avec le divin. À l'issue de cette phase incubatoire, les consultants exaucés se voyaient dans l'obligation d'apporter en contrepartie des offrandes qui constituent aujourd'hui des témoins insignes : des inscriptions votives, stèles, des ex-voto anatomiques, des statues sculptées à l'effigie du dieu, des pinakes, et des reliefs votifs, pour en faire profiter à d'autres patients atteints du même mal. Ce sont tous ces vestiges, allant de la Sicile à l'Asie mineure, que vous verrez regrouper dans notre corpus, dans une perspective d'édition.

Enseignement

  • Depuis février 2015: Enseignant-chercheur Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)- Département Langues et Civilisations Anciennes
  • Histoire littéraire grecque
  • Initiation à l'épigraphie grecque et latine pour le Master
  • Transmission des savoirs dans l'Antiquité
  • Phonétique grecque (linguitique ancienne)
  • Thème grec
  • Version grecque
  • 2013-2015 : Université Stendhal de Valence (Grenoble 3)
  • Cours de Grammaire Française  (Départements Lettres Modernes et Arts du Spectacle)
  • Cours de langue grecque (Département Lettres Modernes)
  • Cours de langue latine (Département Lettres Modernes)
  • Cours d'Histoire du genre littéraire à Rome (Département Lettres Modernes)
  • Cours de civilisation romaine (Département Lettres Modernes)
  • Sept. 2014-Juillet 2015: Professeur de Lettres Classiques/Modernes 1ère Catégorie au Collège Elsa Triolet de Vénissieux (Rectorat de Lyon, DIPE 5).
  • 2010-2013: Université Lumière Lumière Lyon 2
  • EPO (Éléments Pédagogiques d'Ouverture) : initiation et perfectionnement au grec ancien Faculté Lettres, Sciences du Langage et Arts (LESLA)
  • Cours de grec ancien Faculté Géographie, Histoire, Histoire de l'Art et Tourisme (GHHAT)
  • TD de latin Faculté Lettres, Sciences du Langage et Arts (LESLA)

 Publications

OUVRAGES         

  1. Pierre M. H. Diouf, La prêtrise dans le culte médico-oraculaire d’Amphiaraos d’Oropos en Grèce ancienne : observances des rites, mantique et magistrature, Sarrebruck, Editions Universitaires Européennes, 2017, 52 pages  (ISBN 978-3-330-87095-6) https://www.editions-ue.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-330-87095-6/la-pr%C3%AAtrise-dans-le-culte-m%C3%A9dico-oraculaire-d%E2%80%99amphiaraos-d-oropos
  2. Pierre M. H. Diouf, Asclépios ou Esculape, le dieu par excellence de la médecine gréco-romaine: mythe, cultes et survivances, Paris, Editions Connaissances et Savoirs, 2016, 198 pages (ISBN : 97882753902787) http://www.decitre.fr/auteur/3500885/Pierre+Mbid+Hamoudi+Diouf
  3. Pierre M. H. Diouf, L’incubation dans les pratiques thérapeutiques en Grèce ancienne. Recueil de témoignages épigraphiques et iconographiques, Sarrebruck, Editions Universitaires Européennes, 2016, 308 pages (ISSN : 978-3-639-52559-5)  https://www.editions-ue.com/catalog/details//store/fr/book/978-3-639-52559-5/l-incubation-dans-les-pratiques-th%C3%A9rapeutiques-en-gr%C3%A8ce-ancienne 

 

ARTICLES

    1. Pierre M. H. Diouf, « Algophobie et crainte des dieux dans la croyance populaire grecque : étude à travers les inscriptions votives des sanctuaires médicaux »in Actes du Colloque international sur "Peurs antiques", textes regroupés par S. Coin-Longeray et D. Vallat, Lyon-Saint Etienne, Antiquités-Mémoires du Centre Jean Palerne, PUSE, 2015, p. 271-277 https://publications.univ-st-etienne.fr/product_contents.php?id_produit=908.
    2. Pierre M. H. Diouf, « Théogénès, itinéraire d’un enfant de la Cité de Thasos en Grèce ancienne : des concours athlétiques à l’héroïsation nationale. Entre mythe, histoire et archéologie », in  Liens Nouvelle Série, Revue francophone internationale numéro 23, Vol. IFASTEF, Dakar, Juillet 2017, pp. 126-133  (ISSN 0850 – 4806) http://www.fastef.ucad.sn/articles-revue23.htm.
    3.  Pierre M. H. Diouf, « Signification du rêve incubatoire chez les Anciens : études morphosémantique, exégétique et psychanalytique à travers quelques documents épigraphiques et littéraires en Grèce ancienne », in Revue électronique internationale de Sciences du langage, SudLangues numéro 27, UCAD/ FLSH, Dakar, Décembre 2017, pp. (ISSN : 08517215) http://www.sudlangues.sn/
    4. Pierre M. H. Diouf, COMPTE-RENDU, Hedvig von Ehrenheim, Greek incubations rituals in Classical and Hellenistic times. - Liège : Presses Universitaires de Liège, 2015. - 282 p. : bibliogr., indices, fig. - (Kernos, Supplément, ISSN : 0776.3824 ; 9). - ISBN : 978.2.87562.085.3,  In : Revue des Etudes Anciennes, fasc. 118 N° 2, 2016, p; 652-656.
    5. Pierre M. H. Diouf, Compte-rendu des journées d'études sur « La médecine rationnelle et les autres médecines parallèles: le choix des patients », publié en ligne (http://iatrica.hypotheses.org/103 ), 2013.

 Communications scientifiques

  • 10 juin 2017 : « Pratiques médicales dans le monde gréco-romain : exemples de traitements des fractures ou luxations, des calculs rénaux, des ophtalmies et de la goutte » présentée par Pierre Diouf à l’UCAD/ FLSH dans le cadre des conférences organisées par le laboratoire DECRYPTA PROGRAMME 2016-2017.
  •  
  • 16 novembre 2016 : « La science-fiction selon Lucien de Samosate au service de la vie politique athénienne et romaine : Lucien et l’homme politique de son temps » présentée par Pierre Diouf à l’UJM de Saint Etienne dans le cadre du programme 2016-2017 de CONSTITUTIONS MIXTES http://syn.hypotheses.org/programme2016-2017
  •  
  • 15 mai 2014 : « Une médecine entre science et mystère. La pratique médicale dans les sanctuaires grecs à partir du IIIe siècle avant J.C. (Epidaure et Lébéna) » présenté par Pierre Diouf à l'UJM de Saint Etienne, avec la contribution de l'Association Philhellénique Présence de la Grèce à Saint Etienne, et la Faculté de Médecine de l'UJM (http://iatrica.hypotheses.org/176 )
  • 11 octobre 2013: « Nouvelles approches et analyses sur les inscriptions votives des sanctuaires médicaux en Grèce ancienne: l'objet et le lieu archéologiques »présenté par Pierre Diouf dans le cadre de la journée d'études ALHIS (Approches Littéraires et Historiques des Sources) sur "Nature et Définition de la Source" organisée par l'UJM de Saint-Etienne. 
  • 15 novembre 2012 : « Dans le culte d'Asclépios, le désir d'enfant, une affaire de femmes ? Étude à travers les inscriptions votives du monde grec de l'époque classique à celle hellénistique » présenté par Pierre Diouf dans le cadre d'une journée d'études sur « Autorité sexuée et légitimité du genre dans les Mondes anciens », organisée par le laboratoire junior ERAMA, ENS-Lyon http://erama.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique9
  • 14 avril 2012 : « Les rêves incubatoires érotiques entre phantasma, phantasia et sacré » présenté par Pierre Diouf dans le cadre du programme 2011-2012 de l'atelier d'Efigies-Antiquité « Fonctions sociales, pratiques sexuelles : l'amour grec en question » à Paris (Maison des Initiatives Étudiantes). 
  • 27 mars 2012 : Conférence « Existe-t-il une diététique dans la médecine des sanctuaires grecs ? » présentée par Pierre Diouf, dans le cadre des séminaires du laboratoire junior CiTra (Circulation et Transmission dans l'Antiquité) en collaboration avec le programme « Savoirs médicaux » d'HiSoMA et le Musée gallo-romain de Lyon (http://www.hisoma.mom.fr/AxeA9%20-%20Savoirs%20m%C3%A9dicaux.html
  • 24 mai 2011 : Intervenant à la Journée d'étude sur Asclépios (table-ronde) à l'UJM de Saint-Etienne : « Conception traditionnelle et religieuse de la Maladie et du Rêve antiques d'après les Ἰάματα d'Épidaure et leur perception chez les auteurs anciens », avec la participation de Pierre Sineux (Université de Caen – CRAHAM UMR 6273 CNRS) et Nacéra Benséddik (Université d'Alger - AOROC UMR 8546 CNRS-ENS). 
  • 13 mai 2011 : Conférence « Pèlerin inspiré par le dieu ou patient entre les mains du médecin ? Rêver et guérir à Épidaure en Grèce ancienne » présentée par Pierre Diouf à l'UJM de Saint Etienne, avec la contribution de l'Association Philhellénique Présence de la Grèce à Saint Etienne, Faculté de Médecine de l'UJM (http://picasaweb.google.com/107579106117858247355). 
  • 12 mars 2011 : « Femmes pudiques ou médecins ignorants ? Les maladies féminines dans le corpus des Iamata (guérisons miraculeuses) d'Épidaure » présenté par Pierre Diouf, au coté de Florence Bourbon (IUFM de Paris), dans le cadre du programme 2010-2011 de l'atelier Efigies-Antiquité « La loi, les codes et la morale : filtres modernes pour l'analyse des genres et des sexualités antiques » à Paris [Maison des Initiatives Étudiantes] (http://prasinades.blogspot.com/2011/04/conference-de-pierre-diouf-le-vendredi.html).

Activités de recherche

  • Octobre-Novembre 2017: Voyaye d'études à Athènes, à l'Ecole Française d'Athènes .
  • Co-éditeur du carnet de recherche Iatrica Médecine ancienne http://iatrica.hypotheses.org/
  • 2014: Chercheur au CNRS, Membre scientifique du projet ANR E-pigramme (Épigraphie et Muséographie - Édition numérique et valorisation de la Collection des inscriptions grecques du Musée du Louvre) 
  • Sept. 2012 : Stagiaire à Delphes (Grèce) dans le cadre de la formation doctorale de l'EFA « Delphes et l'épigraphie » organisée par Dominique MULLIEZ, Professeur à l'Université de la Sorbonne, Paris 4, Denis ROUSSET, Directeur d'études à l'EPHE avec la collaboration de Sylvain PERROT, membre scientifique de l'EFA. 
  • Juillet 2012 : Séjour d'études en Grèce dans le cadre d'une bourse octroyée par l'École Française d'Athènes. 
  • Mars 2012 : Atelier de recherche documentaire dans l'Année Philologique, dirigé par Dina Pagalexi, ingénieure et co-directrice de l'Année Philologique CNRS UPR 76, dans la salle Reinach à la MOM. 
  • Mai 2011 : Stage de formation d'épigraphie grecque organisé par Michèle Brunet à l'île de Thasos en Grèce (http://eer.hypotheses.org/432 ). 
  • Mars 2010 : Séjour de recherche à l'École française d'Athènes et à Épidaure (Péloponnèse), étude épigraphique et iconographique des stèles d'Épidaure.

Site web 

Membre de l'atelier Effigies-Antiquités (Association de Jeunes chercheuses et chercheurs en Études Féministes, Genre et Sexualités) 

Membre de l'APLAES http://www.aplaes.org/ (Association des Professeurs de Langues Anciennes de l'Enseignement Supérieur)

Logo CNRSLogo université Jean MonnetLogo ENS Lyon