UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Archivage du fonds de Kition et Salamine
Lundi, 24. Juin 2019

Par Charlène Gaydon

Dans le cadre de ma dernière année de master Archives Numériques à l’ENSSIB, j’ai effectué un stage de quatre mois au sein du laboratoire HiSoMA et du Pôle Système d’Information et Réseau (PSIR) de la MOM. Durant ce stage, j’ai participé au traitement du fonds d’archives de la mission archéologique de Kition et Salamine dirigée par Sabine Fourrier.

La mission archéologique avait pour but premier l’exploration de la ville antique de Salamine à la suite de fouilles précédemment effectuées par des archéologues britanniques. Les campagnes de fouilles menées sur ce site, qui se sont interrompues en 1974 avec l’invasion turque, se sont essentiellement concentrées sur le site de la ville du XIe siècle avant au VIIIe siècle après notre ère et ont mis au jour les vestiges de nombreux monuments tels qu’un temple, un sanctuaire ou des remparts. À la suite de l’invasion turque, qui marqua l’arrêt des fouilles de Salamine, la mission reprit en 1976 sur le site de l’ancienne ville de Kition (sous la ville moderne de Larnaca) à l’invitation du Département des Antiquités de Chypre. Ces fouilles ont pour le moment surtout porté sur deux espaces de la ville antique, le site de Bamboula correspondant à la zone portuaire et celui de Pervolia abritant une nécropole. Ces fouilles archéologiques ont généré des documents composant les archives de cette mission. Ceux-ci se composent des données scientifiques issues des fouilles elles-mêmes tels que des carnets de fouilles ou des photographies, mais également de l’intégralité de la documentation relative à l’administration des campagnes de fouilles, aux publications, aux actes de rencontres scientifiques ou de correspondances, aux dossiers d’études, et à un ensemble de documents rassemblés par les protagonistes de la mission. De plus, les fouilles ayant eu lieu entre 1964 et aujourd’hui, malgré quelques interruptions dues aux aléas diplomatiques ou techniques, la documentation est retranscrite sur divers supports allant de la feuille de papier au tapuscrit, des négatifs de photographies aux photographies numériques. Cette variété dans le type de documents d’archives et dans les supports témoigne de la richesse de cette mission, même si elle suscite des difficultés de conservation.

Les archives de la mission font l’objet d’un projet d’archivage en conformité avec les politiques de la "Science Ouverte" dont l’objectif est la diffusion des données de la recherche et des connaissances scientifiques au plus grand nombre. Ce projet d’archivage numérique comporte trois dimensions :
● les archives physiques de la mission, comme toutes celles de la MOM, font l’objet d’un inventaire mis en ligne via le logiciel AtoM.
● un portail de visualisation des données de la recherche développé par le PSIR donne accès aux données de fouilles des sites de Salamine, Kition-Pervolia et Kition- Bamboula au fur et à mesure de leur mise en ligne.
● la modélisation à l’aide de l’ontologie du CIDOC-CRM des données de la recherche et la réalisation de thésaurus qui structurent les données.

Mes missions durant ce stage.
Les missions qui m’ont été confiées se sont inscrites dans ces trois dimensions du projet d’archivage de la mission archéologique :
● réalisation d’une fiche AtoM plus détaillée du fonds puisqu’elle comprend une description présentant les composantes du fonds jusqu’au niveau du dossier.
● utilisation de l’OCR (Optical Character Recognition) sur une partie des fiches objets de la mission archéologique de Kition-Bamboula. L’utilisation de la reconnaissance de caractère sur ces fiches a permis d’extraire un maximum d’informations sur des objets trouvés durant ces fouilles et de les organiser sous la forme d’un tableur Excel.
Une fois ce tableau réalisé, j’ai pu générer des liens entre les divers tableaux de métadonnées, celui des positifs, celui des carnets de fouilles et celui des inventaires. Toutes les archives numériques du fonds ont pour clé de lecture le numéro d’inventaire des objets et c’est à partir de ce numéro que l’on peut relier les tableaux entre eux et ainsi alimenter et permettre les recherches croisées sur le portail de visualisation qui utilise la même clé. Le portail donne accès à l’ensemble des documentations associées à l’objet que l’on recherche (carnet de fouilles, photographies, diapositives, dessins, carnet d’inventaire et fiche objet).
● vérification et correction des informations contenues dans le tableau de métadonnées des carnets de fouilles de Salamine. Ce dernier comportait des erreurs de saisies.
● réalisation d’un thésaurus des termes de la mission archéologique de Kition-Pervolia sur l’outil OpenTheso. Ce thésaurus permet d’aider à la mise au point du modèle CIDOC-CRM de cette partie du fonds en structurant les termes. Ce thésaurus est en français et en anglais et certains termes sont également en grec, en allemand et en espagnol. De plus, il est aligné avec les référentiels Perio.do, Géonames, DataBnF, Wikidata, IDRef et PACTOLS.
● mise au point d’un tableau de métadonnées des photographies d’ambiance des fouilles de Kition-Pervolia (2012 – 2104) en vue d’un dépôt de ces documents sur Zenodo.

Mes missions ont également consisté en la préparation de publications, que ce soit en numérisant des documents tels que les relevés réalisés par Olivier Callot (architecte) du site de Kition-Bamboula pour la future publication papier sur le site et sur le portail, ou en constituant une extraction de l’ensemble des documents numériques relatifs aux sculptures de Salamine en vue d’un article que prépare Marguerite Yon. J’ai également réalisé l’inventaire des estampages relatifs à l’île de Chypre ce qui m'a permis d’identifier ceux qui était abîmés et de faire le point sur le nombre d’estampages liés à cette mission archéologique.
Ce stage riche et diversifié m’a permis d’acquérir un grand nombre de connaissances. Il m’a également offert la possibilité de découvrir la gestion d’un fonds d’archives scientifiques et les politiques de la Science Ouverte.

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon