UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

[Projet scientifique Axe B | Cultures anciennes et temporalités | Présent de la performance]

Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne

Porteurs scientifiques
Sibylle Émerit, CR CNRS (ancienne membre scientifique de l’IFAO)
• Sylvain Perrot, CNRS Archimède (ancien membre scientifique de l’EFA)
Alexandre Vincent, Université de Poitiers / IUF (ancien membre scientifique de l’EFR)

Principaux collaborateurs scientifiques du laboratoire
Membres de l'Axe B

Partenaires institutionnels extérieurs
Institut français d’archéologie orientale (IFAO)
• École française d'Athènes (EFA)
Musée du Louvre
Université de Bologne
Université du Salento (Lecce)
Université de Poitiers
Université de Padoue
Université Rennes 2- CNRS LAHM CReAAH
Laboratoire Archimède CNRS
Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique (IRCAM)
RTP SON.S

Résumé du projet
Ce programme, initié à l’Institut français d’archéologie orientale, l’École française d’Athènes et l’École française de Rome en 2012, a permis l’émergence, dans les études consacrées aux mondes anciens, d’un nouveau champ disciplinaire, celui de l’anthropologie sonore.
Les civilisations antiques (Mésopotamie, Égypte, Grèce, Rome) n’avaient jamais auparavant fait l’objet de recherches poussées sur l’étude des phénomènes sonores (sons, bruits, musique et silence) et de leur perception. Dans ce cadre, certains aspects ont pu être défrichés avec succès : définition de la notion de « paysage sonore », pertinence de l’approche lexicographique du vocabulaire du son, réflexions sur l’artisanat des instruments de musique antiques et de leur fonctionnalité.

Les travaux sont actuellement développés selon trois axes complémentaires :

  1. La lutherie antique, avec d’une part la constitution d’une base de données des vestiges d’instruments de musique des mondes égyptien, grec et romain antiques, en partenariat notamment avec trois universités italiennes (projet RIMAnt : Repertorium Instrumentum Musicorum Antiquorum) et d’autre part, la poursuite des analyses archéométriques ;
  2. La lexicologie des termes du sonore, centrée d’une part sur les sons des instruments de musique et d’autre part, sur les catégories extrêmes (vacarmes et silence), le tout dans une approche historique des catégories du sensible ;
  3. Le son dans l’espace urbain avec la poursuite ou le lancement de cas d’études accompagnés d’une réflexion théorique et pratique sur l’archéo-acoustique au prisme des technologies contemporaines (voir projet Dendara, Axe C).

Ce projet scientifique croise plusieurs champs disciplinaires : histoire, anthropologie, ethnomusicologie, archéométrie et acoustique.

Types d'opérations
Missions dans les musées et dans les archives.
Participation au chantier archéologique de Dendara en Égypte.
Participation au chantier archéologique de Tebtynis en Égypte pour l’étude des instruments de musique découverts sur le site.
Organisation de réunions régulières et de séminaires pour le développement de la base de données RIMAnt et son accessibilité en ligne sur le modèle de l’open access.

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon