UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

[Projet scientifique Axe C | Espaces, villes et sociétés | Organisation des espaces]

Lugdunum dans l’empire de Rome

Porteur scientifique
Patrice Faure, MCF Lyon 3

Principaux collaborateurs scientifiques du laboratoire
Divers collaborateurs envisageables, en fonction des thèmes d‘étude retenus et des disciplines en jeu (voir ci-dessous).

Partenaires institutionnels extérieurs
• Laboratoire ArAr. Archéologie et Archéométrie
• INRAP (Institut national d’archéologie préventive)
• Lugdunum-Musée et théâtres romains
• SAVL (Service archéologique de la ville de Lyon)
• Liste non limitative

Résumé du projet
Du fait de son importance en Gaule romaine, l’histoire et l’archéologie de Lugdunum présentent une richesse unique en France, pour ce qui concerne la période tardo-républicaine et impériale. Le programme vise à développer une expertise historique à son sujet, au sein du laboratoire HiSoMA installé à Lyon, seule ville française où se conjuguent un passé romain aussi riche, et des institutions et des moyens de recherche de haut niveau. Le travail remarquable accompli à Lyon et dans a région par les archéologues depuis plusieurs décennies a été la source de progrès considérables, qui peuvent se conjuguer à une réflexion historique susceptible de remettre en contexte le cas lyonnais à l’échelle des Gaules, de l’Occident romain et de l’empire. Le programme vise à enrichir la réflexion sur l’histoire de Lugdunum en replaçant systématiquement la ville et la cité dans un contexte provincial et impérial. C’est à ce titre que le dialogue entre archéologues, spécialistes de langues anciennes, d’épigraphie, de numismatique… (tous présents dans notre laboratoire) s’impose.

Le programme vise à offrir des temps réguliers de réflexion et d’échanges autour des nouveautés régulièrement mises au jour à Lyon et dans ses environs. Il est associé, par exemple, au travail collectif pluridisciplinaire engagé au sujet des arêtes de poisson (un réseau de galeries souterraines d’époque romaine), situées sous la colline de la Croix-Rousse. Le projet souhaite plus largement œuvrer au développement des recherches sur des sujets essentiels de l’histoire de Lugdunum. Ils sont nombreux et à très fort potentiel historique, car ils relèvent d’une échelle qui dépasse de très loin Lugdunum, et impliquent l’histoire du monde romain dans son ensemble : sanctuaire fédéral du culte impérial de la Croix-Rousse, atelier monétaire impérial, carrefour et place de commerce, monachisme lyonnais et rhodanien… Ces travaux seront menés avec des partenaires lyonnais, français ou étrangers susceptibles de participer à la réflexion collective.

Types d'opérations
Les travaux associés au programme ont vocation à se déployer lors de séminaires réguliers du laboratoire HiSoMA (comme celui d’épigraphie) ou lors de rencontres spécifiques régulières, aux formats divers (demi-journées ou journées d’étude, colloque final), réunissant des chercheurs lyonnais et extérieurs. Des conférences de divulgation scientifique sont également envisageables.

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon