UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

Axe A - Savoirs, normes et doctrines

 
Responsable : Catherine Broc-Schmezer, PU Lyon 3
 
Souvent engagé dans des travaux de longue haleine, l’axe A continue ses recherches sur les sources textuelles et sur l’histoire des idées, des savoirs et des doctrines et de leur transmission. Les projets qui le constituent se retrouvent autour de quatre thèmes fédérateurs : 1. Pratiques philologiques antiques ; 2. Constitution et transmission des savoirs ; 3. Normes et langages ; 4. Étude et réception des sources bibliques, patristiques et médiévales.

Plusieurs projets de cet axe ont une forte composante numérique (HyperDonat, Biblindex, …) qui donne lieu à des réflexions méthodologiques communes, tant sur la structuration de projet que sur l’encodage des données.

Un séminaire d’axe favorise les travaux transversaux. Il déploie la problématique, inaugurée au cours du quinquennal précédent, des « formes de la transmission du savoir ».  Afin de favoriser les échanges et le travail commun entre tous ses membres, le séminaire d’axe a lieu sous formes de journées ou demi-journées qui réunissent l’ensemble des équipes et permettent d’intégrer davantage les doctorants ou chercheurs engagés dans l’enseignement secondaire et géographiquement plus éloignés. L’organisation de l’une de ces demi-journées est confiée à des doctorants.

Les projets relevant de l’axe A offrent également de nombreuses possibilités de rencontres inter-axes. Le projet @mbrosius, centré sur la réception d’Ambroise, rejoint par certains aspects la problématique du temps dans l’axe B ; le projet « autonomie et interaction linguistiques... », les phénomènes d’acculturation de l’axe C ; le projet « discours et pratique du lien social », les problématiques des « sociétés en mutation » de l’axe C. Inversement, d’autres projets, situés dans d’autres axes, peuvent rejoindre, en « mobilité entrante », des problématiques de l’axe A, comme le projet « derrière les noms, les dieux », situé dans l’axe C, mais qui présente des points communs avec des réflexions de type linguistique, relevant du thème 3 de l’axe A. Dans cette perspective, on favorise les invitations inter-axes pour certaines séances des différents séminaires.

Thème 1 : Pratiques philologiques antiques

Responsable : Jean Reynard, IR CNRS

Le premier thème rassemble les travaux consacrés à l’analyse et à la réception d’un corpus, notamment, ceux de l’œuvre de Donat comme commentateur de Térence, de Servius comme commentateur de Virgile (Daniel Vallat), et sur l’épigramme latine héritée de l’épigramme grecque.

Projets :
Réseau poésie chrétienne
Hyperdonat
Textes sur l’épigramme latine : création d’une banque de données

Thème 2 : Constitution et transmission des savoirs

Responsable : Isabelle Boehm, PU Lyon 2

Le deuxième thème fédère les projets centrés autour des connaissances scientifiques antiques, notamment la médecine et l’agronomie. La question du « savoir » ne se limitant pas au savoir scientifique, mais incluant également la question de la culture, les projets centrés autour de l’analyse ou de la réception d’un corpus littéraire précis, situés dans le thème 1, ont évidemment des centres d’intérêt communs avec les travaux du thème 2.


Bibliothèque nationale d'Autriche (Vienne),
Vind. Med. Gr. 1 (VIe siècle), f. 376v.

Projets :
AgroCCol, Constitution et transmission du savoir agronomique dans l’Antiquité gréco-romaine
Santé du vivant

Thème 3 : Normes et langages

Responsable : Alcorac Alonso Déniz, CR CNRS

Très lié au précédent, puisque, par exemple, médecine et agronomie ne se contentent pas d’examiner le réel, mais comportent leur part de prescription et d’orientation de la pratique, le troisième thème s’attache plus précisément à la question des normes. Ces normes concernent notamment l’organisation de la vie en société ou encore le langage.

Projets :
Tolérance, coexistence et concorde entre communautés : discours et pratiques du « lien » social en Méditerranée (Rome au IVe s., Ravenne au VIe s. et Zadar aux IXe-XIe s.)
NHOMA, Nommer les hommes dans les mondes anciens
Autonomie et interaction linguistiques dans le champ des langues indo-européennes

Thème 4 : Étude et réception des sources bibliques, patristiques et médiévales

Responsable : Laurence Mellerin, IR CNRS

Ce thème, qui interroge les textes chrétiens de langue latine, grecque ou syriaque de l’Antiquité tardive au Moyen Age, entend conforter le rôle joué dans ces domaines par HiSoMA et en particulier par l’équipe des Sources Chrétiennes, dont les recherches sont en lien étroit avec la publication de la collection du même nom (voir axe D).

Légende : Jérôme enseignant. Bible de Vivien, dite Première Bible
de Charles le Chauve,
IXe siècle, Paris, BnF latin 1, f. 3v


Le thème a trois orientations principales.
En premier lieu, la réception de la Bible, telle que l’éclaire Biblindex (base de données, mais aussi séminaire, carnet de recherches, publication des Cahiers, collaboration avec la BEST, projet « Bible des cisterciens » ) et qu’entendent approfondir les projets « Reformulations et commentaires de l’Évangile de Jean », « Jérôme, les noms hébreux » ; en second lieu, la complexe imbrication des aspects historiques, doctrinaux et littéraires que visent à démêler les projets « Poésie et Liturgie », « Enjeux du christianisme antique et médiéval » et « Irénée entre Bible et gnoses » ; en troisième lieu, la postérité des auteurs patristiques jusqu’à l’âge moderne, avec notamment le projet « @mbrosius ».

Projets :
Biblindex
Reformulations et commentaires de l’Evangile de Jean dans l’Antiquité chrétienne
Jérôme, les noms hébreux
Enjeux du christianisme antique et médiéval
Irénée de Lyon, entre Bible et gnoses
@mbrosius : à partir de 2024

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon