UMR 5189

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire HISOMA

Histoire et Sources des Mondes Antiques

image oiseau MOM

[Projet scientifique Axe D | Édition de sources et de corpus textuels | Ecdotique, de l’Antiquité classique aux « Sources Chrétiennes]

Collection des "Sources Chrétiennes"

Porteurs scientifiques

Guillaume Bady, CR CNRS
Laurence Mellerin, IR CNRS
 
Principaux collaborateurs scientifiques du laboratoire

Résumé du projet
Avec plus de 600 titres parus depuis sa création en 1942, la collection « Sources Chrétiennes », publiée aux Éditions du Cerf par l’Association des Amis de Sources Chrétiennes en lien avec le CNRS, donne accès aux textes du christianisme antique et médiéval, du Ier au XIVe siècle, sans cloisonnement de langue, d’époque, de genre ou d’appartenance religieuse au sein de ce corpus. À visée à la fois patrimoniale et critique, la collection permet en effet une lecture informée et dépassionnée des sources anciennes. Les volumes, bilingues, comportent les textes originaux (en grec ou en latin principalement, mais aussi en syriaque ou en d’autres langues anciennes), le plus souvent en édition critique, avec introduction, bibliographie, traduction française annotée et index.
En dialogue avec les auteurs, et après avis du Conseil scientifique, l’équipe des Sources Chrétiennes assure la révision scientifique et éditoriale des volumes, selon une médiation qui lui est propre. Certains membres de l’équipe peuvent parfois être auteurs ou co-auteurs des volumes. Une base de données interne, couplée avec le site web, sert à la gestion du corpus.

Dans cette entreprise à long terme, la période 2021-2025 verra la conception en collaboration et le suivi d’une centaine de volumes en chantier et la parution d’une trentaine de volumes. Trois orientations ont été définies, en lien étroit avec les recherches menées dans l’axe A, Programme Enjeux du christianisme antique et médiéval :

 – La première orientation est l’avancée de projets importants, faisant chacun l’objet d’un programme spécifique, sur les œuvres d’Origène, d’Ambroise de Milan, de Jérôme, de Jean Chrysostome, de Césaire d’Arles, de Grégoire le Grand, des auteurs médiévaux du XIIe siècle.
– Le second enjeu est, plus que jamais, l’ouverture et la mise en valeur de sources méconnues : textes inédits, écrits en langues orientales, œuvres encore non traduites en français. Par exemple, de la très riche littérature arménienne ancienne, sous-représentée dans la collection, citons la Lettre aux Arméniens de Macaire de Jérusalem (335), la Vie de Mesrop Machtots par Korioun († vers 450) et les Lettres de Nersès Šnorhali (XIIe s.). Voir aussi le programme sur les textes syriaques.
– Le troisième enjeu est le développement des ressources numériques liées à la collection (outre Biblindex), en particulier le site des Sources Chrétiennes et la base de données Sources Chrétiennes Online.

Types d'opérations
Le site des Sources Chrétiennes, riche de centaines de pages, a pour vocation principale de fournir des informations précises sur les volumes de la collection. Il comporte également des outils de recherche pour l’édition de textes et la patristique. C’est, enfin, un blog d’actualités : séminaires, colloques, événements, parutions, etc.

La base de données Sources Chrétiennes Online (SCO) permet de lire les textes originaux de la collection ainsi que leur traduction (sans les introductions, notes, apparats). Elle est disponible sur abonnement via le site Brepolis.


L’équipe des Sources Chrétiennes collabore à cette base par l’établissement de ses métadonnées : présentations scientifiques des auteurs anciens, des volumes et des œuvres qu’ils contiennent. 

Logo CNRS    Logo université Jean Monnet  Logo ENS Lyon